Essai des gants d’hiver Ixon Pro Arrow


Chanceux sont les sudistes à s’être rarement demandés s’ils allaient perdre quelques doigts après une bonne balade glaciale… Et je n’en fais malheureusement pas partie ! Quelques semaines avant de recevoir les gants d’hiver Ixon Pro Arrow, j’ai pu en faire l’expérience. La chaleur arrivant peu à peu, je suis allé tester ces gants moto en conditions extrêmes. Ils m’ont ainsi suivi partout lors de ma première journée de snowboard. 

Vos mains sont entre de bonnes mains…

Nous connaissons tous, j’espère, l’importance de bons gants pour protéger nos « mimines », généralement les premières exposées en cas de chute. Ils doivent faire corps avec nos mains, tout en étant confortables et adaptés aux conditions climatiques. Par rapport à cela, les gants d’hiver Ixon Pro Arrow ont tout subi : pluie, grêle, vent fort… Ainsi que d’innombrables et spectaculaires gamelles dans la neige.

Malgré leur tout petit prix, ces gants Ixon ont tenu bon ! Et mes poignets aussi grâce à eux, merci Ixon. Équipés de coques en TPU, de protections aux phalanges et de divers renforts (tranche et bas de la paume), nous avons déjà clairement dépassé le minimum syndical question sécurité. Avec un double serrage par velcro et une taille impeccable, je me sentais comme dans une armure… Mais avec l’aisance en plus ! Le poignet est bien protégé, mais les gants n’empêchent en rien la main de se mouvoir, ce qui est un excellent point.

Enchaînons donc sur la question du confort. Car oui, des gants d’hiver, ce ne sont pas des gants de piste. Nous souhaitons avant tout nous sentir dans de vraies petits chaussons pour mains. Et c’est encore un point positif pour les gants d’hiver Ixon Pro Arrow. Entre le Softshell et les doublures de confort en micropolaire, ils font partie des gants les plus confortables que j’ai pu essayer. Ils tiennent suffisamment chaud, sans que cela soit étouffant. Et ils permettent de garder les mains au sec, même en pleine averse.

Lorsque ça souffle, ça caille ou ça tape : les gants d’hiver Ixon Pro Arrow gèrent

Parlons gants d’hiver, parlons bien. Qu’en est-il des gants d’hiver Ixon Pro Arrow dans des conditions plus difficiles ? Comme par exemple lors d’une virée sur autoroute à +0°C ?

Ils se révèlent, ma foi, très efficaces, sans pour autant égaler des gants chauffants, surtout sur le bout des doigts. L’effet coupe-vent est impeccable, et les propriétés déperlantes de la membrane permettent de s’en sortir un bon moment sans avoir à demander une amputation après une virée cataclysmique sous la grêle. Notons également que la longueur et épaisseur de la manchette est très bien équilibrée. Sous la manche ou par-dessus, elle se combinera naturellement avec votre blouson préféré.

Là où ces gants Ixon me surprennent, c’est dans leur capacité à ne pas trop chauffer. Même en plein soleil par +15°C. En ce sens, ils sont même supérieurs à certains gants de mi-saison, et c’est tout à leur honneur. Finis les gants que l’on ne peut mettre que 2 mois !

Agiles, oui, mais peut-être un peu trop…

Nos mains ayant le contrôle de la moto, il est primordial pour elles de pouvoir se mouvoir correctement. C’est souvent le problème avec les gants d’hiver : trop épais, trop rigides, on se sent enfermé et peu réactif. Je vous rassure tout de suite, ce n’est absolument pas le cas ici. Les gants d’hiver Ixon Pro Arrow sont assez souples, et suffisamment « fins » pour permettre n’importe quel mouvement, ainsi qu’une prise rapide des commandes.

Là où le bât blesse, ce n’est pas sur le confort ou l’agilité, mais plutôt sur la préhension de celles-ci. La main a tendance à glisser sur les poignées, ce qui nous oblige à forcer un peu plus. Et cela peut être gênant sur la durée. Pour des balades de plusieurs heures, j’aurais tendance à recommander ces gants plutôt pour un passager. L’autre point négatif concerne le rapport aux écrans tactiles. Malheureusement, le revêtement ne permet pas de les utiliser. Donc il vous faudra les retirer.

Au final, nous avons ici des gants pouvant vous garder au chaud, au sec, à l’abri du vent, des grêlons, des chutes et des prunes (homologation CE EN 13594:2015 1KP). Le tout, à un rapport qualité/prix remarquable. Leur design est également très sympathique : pas tape-à-l’œil, mais tout de même avec une pointe de caractère.

Qualité thermique8
Étanchéité9.5
Protection9.5
Aspects pratiques7
Finition9
Rapport qualité/prix10

Mon avis : Excellents pour des petites balades...

... ou pour un passager. Les gants d'hiver Ixon Pro Arrow ont réussi à réunir un nombre surprenant de qualités, pour un tout petit prix. Nos mains peuvent y rester au chaud, au sec et à l'abri du vent, sans que cela impacte de façon notable les mouvements. Ils seront néanmoins un peu justes pour de longues balades en tant que pilote, pour lesquelles vous envisagerez peut-être une gamme supérieure, avec le prix qui va avec.
9

Partagez cet article

Valkried

Développeur web et photographe chevronné, ma troisième passion est bien sûr la moto, que je pratique avec une mini CBR 125 de 2008. Avec moi, point de virage penché à 60° ni de pointes à 200km/h en village, mais plutôt une tentative de conduite zen, sécuritaire, en respect des autres usagers.