Essai du pantalon moto IXON Summit 2


On se retrouve pour l’essai du Ixon Summit 2, un pantalon moto qui atteint des sommets, mais lesquels ? Garde-t-il son occupant au sec ? Encourage-t-il un pilote frileux à rouler par temps froid ? Donne-t-il un air viril en soirée ? Vous le saurez en lisant les nombreuses lignes de texte qui vont suivre.

Premier constat

Commençons tout de suite par une nouvelle accablante, je n’aime pas les pantalons dédiés à la pratique de la moto. Voilà c’est un fait et je pourrais détailler pourquoi pendant au moins une trentaine de minutes. Mais vous n’êtes pas là pour ça, il est important de le préciser. Je vais pourtant dire du bien de ce pantalon moto et ce n’est pas habituel pour moi de dire du bien d’un pantalon moto.

Premiers enfilages du Ixon Summit 2

J’ai la chance d’habiter le Nord de la France et donc de pouvoir me rendre facilement au magnifique shop Motoblouz.com situé à Carvin. Lors de ma visite pour acquérir le pantalon IXON Summit 2, je m’approche de la borne tactile et demande à essayer ce pantalon en taille L. 5 minutes après, mon café offert avalé, me voilà avec un pantalon tout neuf à enfiler. Je m’empresse d’aller dans une des cabines d’essayage. J’ôte mon pantalon, et j’enfile le ixon summit 2. Et là, horrible réalité, je n’arrive pas à fermer le pantalon au niveau de la taille.

En effet, le IXON summit 2 est un pantalon moto qui se porte au raz du nombril. Oui, la trentaine ça rime avec bedaine. C’est donc avec humilité que je demande à tester le même en XL. Et là, j’avoue c’est mieux, mais comme j’aime être à l’aise en moto, je prends finalement un 2XL. Dans cette taille, le IXON Summit 2 est large pour moi, mais IXON a pensé à tout, enfin presque…

Faisons le tour de la ceinture

Nous avons toutes et tous, une morphologie différente, il est parfois ardu de trouver un confort parfait grâce à une coupe idéale. C’est pourquoi la plupart des fabricants d’équipements moto, ajoutent des pattes de serrage et autres scratchs au niveau de la ceinture. IXON, avec le Summit 2, offre ce qu’il faut de modularité pour ajuster le pantalon à vos courbes. Grâce à deux pattes de serrage réparties à droite et à gauche de la ceinture, il est possible de resserrer le Summit 2. Malheureusement, seul le serrage est possible. Aucun soufflet au niveau de la ceinture, ou zone élastique pour s’ajuster au mieux à la taille du porteur. Dommage, mais soyons franc, une personne à la corpulence moyenne sera à l’aise.

La fermeture du pantalon se fait grâce un zip de marque YKK. Sous la fermeture, un large soufflet en V permet d’éviter à l’air de s’infiltrer. Pour terminer la fixation, une agrafe et un bouton pression.

A l’arrière du pantalon, une bande de connexion zippée permet de relier un blouson compatible. Si vous n’êtes pas familier avec le concept, connecter son pantalon et son blouson moto offre de nombreux avantages. Il réduit les chances d’infiltration d’air froid et d’eau pour garder votre séant au sec et au chaud. En cas de chute, il évite de se faire déshabiller durant une longue glissade et d’exposer votre peau au bitume. Il permet aussi de “figer” la position de votre dorsale intégrée à votre blouson sur vos lombaires.

Donc, dans la théorie, zipper son blouson et son pantalon c’est plutôt cool, pratique et sécurisant. Mais dans la pratique, dans ma collection de blouson moto, un seul est parfaitement compatible avec le IXON Summit 2. Mais rassurez-vous, c’est normal, il n’existe pas vraiment de standard qui rassemble tous les fabricants, tant pis pour nous.

A ce sujet, je vous détaille comment j’ai vécu le port du IXON Summit 2 plus loin dans l’article.

Descendons sous la ceinture

Tiens, c’est dur ça ! Au niveau des hanches, vos flancs seront protégés par des coques homologuées CE EN 1621 Niveau 1. Intelligemment placées, ces protections ne gênent à aucun moment les déplacements du pilote. Bien logées dans leurs poches spécifiques, elles se font vite oublier. Faute de chute de votre serviteur, je ne peux vous dire si elles sont efficaces, grand bien m’en fasse !

Fort logiquement, s’il y a des coques pour protéger les hanches, pas de poche comme sur un pantalon traditionnel. Une seule grande poche se loge discrètement sur la cuisse gauche. C’est sympa de penser pour une fois aux gauchers de ce monde. Car même si on se dit : “ Normal de mettre la poche à gauche, vu que la main droite reste occupée sur l’accélérateur pendant qu’on roule”. Dans les faits, je fouille dans mes poches uniquement à l’arrêt. Et la main que j’utilise dans ce cas précis, c’est celle qui ne tient pas la poignée d’embrayage, donc la droite.

J’ai l’impression de vous avoir perdu, passons sur ce détail si vous le voulez bien, sinon postez un commentaire en bas de l’article. Continuons sur cette poche. Elle est maintenue close grâce à deux velcros qui jouent très bien leur rôle. L’entrée de la poche inclut un pli dans le rabat pour lui assurer une bonne étanchéité, ça c’est bien joué. L’unique poche du IXON Summit 2 est large et profonde mais peu épaisse. Elle est parfaite pour accueillir un grand smartphone ou un fin portefeuille.

Encore plus bas…

J’arrive aux genoux, et là aussi c’est dur. IXON a pourvu son Summit 2 de coques de protection pour vos genoux. Ces protections profitent du même niveau de certification et d’homologation que les protections de hanches. Leurs positions par rapport à mes genoux sont bonnes malgré le fait que j’ai pris une taille supérieure à la mienne. Niveau confort, rien à dire, c’est souple. Je n’ai aucunement été gêné dans mes flexions. Évidemment lorsque je n’étais pas sur la moto, les genouillères étaient plus basses que mon genou. Mais ça ne dérange pas la marche, et ça, c’est un bon point !

Pourrai-je enfiler mes bottes ?

La réponse est oui ! IXON a réussi à créer un pantalon moto qui est très pratique pour enfiler ses bottes après avoir enfilé le pantalon. Au delà de donner un look pattes d’eph très 70s quand les scratchs sont enlevés. Le bas des jambes du IXON Summit 2 s’ouvre en grand pour accueillir les bottes les plus hautes. J’ai pu essayer avec mes bottes enduro/trail Sidi Adventure 2, c’est juste parfait. On ajuste le serrage de ses bottes, on replie le soufflet et on enroule les scratchs. Vos bottes sont recouvertes et l’air aura maintenant bien du mal à rentrer. Idem avec mes Stylmartin Rocket . On soulève le Summit 2 jusqu’aux genoux, on ferme les bottes et on recouvre, parfait.

Pourquoi j’ai chaud ?

Me voilà recouvert du bas ventre aux chevilles et je suis bien. Comme c’est un pantalon moto, ça se porte forcément les jambes nues à même le textile du pantalon. Et là, le pantalon IXON Summit 2 atteint le sommet d’un confort réconfortant. La doublure thermique amovible offre un toucher doux et chaleureux.

Ce confort donnera sans nul doute l’envie aux plus frileux d’aller enfourcher leur moto malgré un thermomètre proche du zéro. Cette doublure est facilement amovible et permettra à la mi-saison de se servir du Summit 2 en sur-pantalon. Elle recouvre vos jambes, du bord bas de la ceinture pour terminer sa course 10 centimètres avant le bas de jambe du IXON Summit 2.

Faute de pantalon de rechange, il m’est arrivé de garder le IXON et sa doublure une soirée durant. Niveau look, c’est un pantalon de moto, vous ne tromperez personne. Mais passé l’amusement de mes amis à me voir affublé de la sorte, j’avais l’agréable sensation d’être en caleçon sous ma couette, bons souvenirs…

Allez à cheval !

Trêve de rêveries, que donne le IXON Summit 2 sur la moto ? Ne nous limitons pas à l’essayer sur une seule moto. Allons-y pour un retour d’expérience sur trois motos différentes.

Sur un roadster néo-classique

Sur la petite Triumph Bonneville Street Twin, la position est proche de celle d’un roadster, les pieds un peu plus bas et le buste légèrement relevé. J’ai pu rouler avec cette moto dans des conditions au combien pourries, vent froid, pluie froide, pendant un peu plus d’une heure sans autoroute. Cette moto n’offre aucune protection, le constat est bon pour le pantalon IXON Summit 2. L’absence de couture épaisse au niveau fessier excuse le confort rudimentaire de ma selle. Le pantalon ne glisse pas malgré mes fortes accélérations et freinages. Mon blouson de moto long recouvre le bas de mon dos, ni courant d’air ni gouttes d’eau pour jouer les troubles fêtes.

La température avoisinait les 6 degrés Celsius, mais le bas de mon corps me disait que tout allait bien. J’étais au sec et au chaud, c’est certainement grâce à la doublure imperméable Dry Mesh et aux coutures renforcées à l’entrejambe. Heureusement, j’ai aussi pu rouler sur l’asphalte sec des départementales de ma région et le IXON Summit 2 s’est trouvé toujours aussi efficace.

Sur un cruiser anglais flambant neuf

J’ai eu la chance de rouler sur le dernier Triumph Speedmaster 2018. Si vous ne le connaissez pas, il offre une position cruiser custom. C’est à dire, les pieds posés loin devant, les jambes légèrement écartées, le dos droit et les bras relâchés sur le large guidon. Une position bien connue des amateurs de motos américaines à gros couple. L’expérience fût assez différente comparée à celle du Street Twin. Le pantalon IXON Summit 2 a été confronté, comme son occupant, à des conditions bien rudes. Imaginez-vous faire presque 70 kilomètres, à 2 degrés, les jambes et les bras écartés sur l’autoroute à 130 km/h.

Il existe peu d’équipements moto capables de garder le pilote au chaud dans ces conditions. Malheureusement, le pantalon moto IXON Summit 2 ne fait pas partie de cette élite. Et franchement, on ne peut pas lui en vouloir. Malgré tout, il a limité les dégâts et m’a offert un confort acceptable. Ce qui m’a permis de garder toutes mes facultés pour retourner à bon port. Si j’avais commis une erreur m’entraînant à la chute, son polyester Noxiguard 600D aurait limité les dégâts.

J’avais ce jour un blouson plutôt court et non compatible avec le zip de connexion. L’air frais en a profiter pour s’infiltrer dans le bas de mon dos. D’ailleurs avec les jambes tendus vers l’avant de la moto, l’air s’infiltre nécessairement par le bas aussi. Ces travers apparaissent principalement à cause de la position de conduite, le Summit 2 n’est pas à mettre en cause.

Sur un trail haut perché

Que donne le IXON Summit 2 pendant des heures de roulage sur le confortable Triumph Tiger 800 XCX ? Sur cette monture, avec le pantalon moto IXON Summit 2, j’ai connu les meilleures conditions de roulage que peuvent offrir les contrées nordistes. Souvent au sec, par plus de 10 degrés parfois, le pantalon moto IXON Summit 2 est au top, un grand confort réconfortant. Les genouillères bien placées, les protections de hanches oubliées, la doublure thermique à même la peau, on est bien. A tel point que j’ai oublié que je portais un pantalon dédiée à la pratique de la moto, c’est dire.

Il m’arrive de rouler debout sur ce trail, pour un passage tout-terrain ou pour le plaisir tout simplement, le IXON Summit 2 reste bien en place. Je dirais même qu’il ne dérange pas le pilote et le laisse libre de ses mouvements. Lorsqu’il faut, par exemple, écarter les jambes pour garder l’équilibre sur la moto, le Summit offre la souplesse nécessaire pour effectuer la manœuvre sans encombre.

Style5
Confort à moto9.5
Confort à pied7.5
Aspects pratiques5
Étanchéité8
Isolation8.5

Mon avis : De bonnes dispositions

Le pantalon IXON Summit 2 présente de bonnes dispositions pour être le parfait compagnon protecteur de vos sorties moto. Les finitions sont de qualité, les matériaux choisis judicieusement, la qualité est au rendez-vous pour le prix. Je regrette que la poche ne soit pas sur la jambe droite. J’aurais aimé une coupe moins montante sur le ventre. Je pense que lorsque les températures seront supérieures à 10 degrés, le IXON Summit 2 brillera par son confort en selle et la protection offerte. Pour un prix contenu, le IXON Summit 2 peut être le pantalon de vos trajets quotidiens et de vos longues sorties. A vous d’essayer maintenant !
7.3

Partagez cet article

Monsieur Marcin

Un motard qui aime les bons mots autant que les belles motos. Un "Roule Toujours" que ce soit avec sa prépa sur base de Triumph Street Twin ou son Triumph Tiger 800 XCX parée pour le OffRoad. Il aime tous les styles de motos, tant que c'est pas d'origine et que ça a du couple, beaucoup de couple. Tout en contradictions, il aime tout ce qui est hightech mais son domaine de prédilection c'est la moto classique, vintage et custom. Son objectif, vous aidez à faire le bon choix !