Essai veste Rev’It! RadianT WB


Je roule presque 100 km chaque jour pour aller au travail. Peu importe le temps. Et par ce temps hivernal, mes collègues me demandent souvent comment je fais pour ne pas souffrir du froid, et continuer chaque jour à prendre la moto. Et bien, je vais vous révéler l’un de mes secrets. Depuis maintenant cinq semaines, j’ai ajouté une couche supplémentaire sous mon blouson. Déjà équipé d’une membrane imperméable et d’une doublure hiver, mon blouson du quotidien devenait un peu juste pour faire barrière aux température négatives. Cette couche supplémentaire (« mid layer« ), c’est la veste Rev’It Radiant WB de la marque hollandaise Rev’It. Fine comme du papier à cigarette, isolante comme grosse doudoune, légère comme le vent… C’est l’équipement indispensable pour affronter l’hiver.

Une couche de plus pour renforcer l’isolation de votre blouson

J’ai porté cette veste Rev’It Radiant comme seconde peau entre mes vêtements et mon blouson. Sa fine épaisseur lui permet de s’enfiler sans problème. Comptez une épaisseur d’un millimètre sur l’ensemble de la pièce et de 0,5 cm sur les doublures, du col et à la ceinture.

Notez que j’ai choisi la taille L. Je mesure 1 m 80 pour 75 kg. Mais avec le recul, j’aurais dû opter pour taille en dessous, pour qu’il soit un peu plus près du corps. Cette veste est constituée d’un tissus stretch qui la rend très agréable à porter. En plus, elle ne limite pas les mouvements du corps sur la moto. Cependant, dommage que le bas de la veste ne soit pas plus élastique pour mieux tenir au corps et bien retenir la chaleur.

Les élastiques au niveau des poignets permettent un enfilage facile. Ils évitent aussi que les manches remontent lorsqu’on enfile son blouson. Et pour finir, ils n’entravent pas le port de gants à manche longue, et renforcent l’isolation des bras.

Même la discrète languette de la fermeture éclair a été conçue pour ne pas gêner. Surtout au niveau du col où les superpositions de couches ont tendance à gêner les mouvements du cou. Porté par dessus un tour de cou, je n’ai pas ressenti de contrainte particulière pour bouger la tête.

L’autre avantage de sa finesse, c’est qu’elle est peu encombrante une fois pliée. Entre le pantalon hiver, les bottes et tous les autres équipements, c’est appréciable de pouvoir la ranger facilement dans l’armoire.

Une couche intermédiaire mid layer

La veste Rev’It Radiant a principalement été conçue pour être portée entre le blouson et une sous-couche de type vêtement thermique. La marque recommande d’ailleurs d’investir dans des sous-couches pour apprendre à supporter tous les caprices de la météo. Multiplier les couches permet de réguler facilement notre température corporelle, en ajoutant ou retirant des couches en fonction des conditions du moment. Ces couches travaillent en synergie pour retenir la chaleur, évacuer l’humidité, transpirer, couper du vent ou repousser l’eau.

La couche intermédiaire que constitue la Radiant, renforce l’isolation par temps froids. Mais la porter sans sous-couche réduit son efficacité car c’est la combinaison des deux qui génère le pouvoir isolant. La couche intermédiaire a pour rôle de piéger la chaleur.

En bref, bien qu’elle soit efficace, les performances de la veste Rev’It Radiant WB dépendent de la qualité de votre couche primaire (votre blouson) et de votre sous-couche (T-shirt technique, Damart et autre sous-pull). Jetez un œil au guide #EnjoyTheRide pour apprendre à mieux vous équiper en cas de grand froid !

Le veste Rev’It Radiant n’est pas réservée qu’à l’hiver

Pour autant, la veste Rev’It Radiant WB ne sera pas à mettre au placard le reste de l’année. Ses propriétés coupe-vent (d’où son nom WB pour Wind Barrier), déperlante, respirante et isolante ne la destinent pas qu’à la pratique de la moto. Ajoutez à cela un look très travaillé avec une coupe ajustée, 3 poches extérieures, des zones réfléchissantes à l’épaule et sur les logos devant et derrière, et vous obtiendrez la veste la plus polyvalente de votre garde-robe. Avec la touche motard qui va bien ! Ici, j’ai essayé le modèle gris. Mais la marque propose également une version noire avec toujours certaines coutures en rouge.

Quand on observe ce blouson Rev’it à la loupe, on découvre qu’il est constitué d’une couche externe en Softshell qui recouvre une membrane coupe-vent (WindBarrier®), et qui cache en dessous une couche interne douce et isolante. Tout a été pensé pour vous tenir au chaud. Même la fermeture centrale cache un déflecteur conçu pour couper du vent.

Compte-tenu de son prix élevé, il m’a semblé important de parler de sa durée de vie. Lavée à la main, bien séchée et bien stockée quand vous ne l’utilisez pas, le tissu de cette veste pourra rester intact très longtemps. Ses coutures de qualité et sa finition soignée, me permettent de lui prédire une très bonne longévité !

Isolation9
Confort8.5
Coupe9
Finition9
Look10
Durabilité10

Mon avis : Une bonne alternative aux sous-vêtements thermiques

Portée sous un blouson de moto l'hiver ou comme une veste coupe-vent le reste de l'année, la veste Rev'it Radiant est étonnante d'efficacité pour vous maintenir au chaud et au sec. Avec un encombrement très faible et un look ravageur, cette veste est un très bon investissement pour tous les frileux !
9.3

Partagez cet article

meuhsli

Créateur en 2013 du blog La poignée dans l'angle, j'ai enfourché ma première moto il y a une bonne dizaine d'années, de la 50cm³ au gros cube. Je roule aujourd'hui en S1000R, que ce soit pour des trajets moto-boulot-dodo ou de longues balades dominicales, seul ou en duo. Enjoy the ride !