Essai du jean DXR Kaptor


Jean DXR Kaptor - soufflets et coques sur les genoux

DXR, vous connaissez ? La marque made in Motoblouz ! J’ai la chance d’essayer pour vous le jean DXR Kaptor. Un jean moto avec protections intégrées et doublé kevlar. Le tout dans une ambiance roadster / sport. Découvrons-le ensemble.

La marque propre de Motoblouz, DXR ne fait que monter en puissance ces derniers temps. Nous avons là une déferlante de produits certifiés CE pour les motards. Et le jean DXR Kaptor en fait partie.

Il s’agit d’un jean moto comportant une doublure en kevlar sur les zones soumises à l’abrasion (fesses et cuisses). Il possède également des protections genoux SAFEMAX homologuées CE, et des poches situées au niveau des hanches pour y mettre des protections (en option).

Le denim en lui-même est en stretch, et s’est vu ajouter des zones d’accordéon au-dessus des genoux et sous la ceinture arrière afin de pallier aux étirements une fois en place sur votre moto. Il est disponible en 2 couleurs, une version bleue et une noire que j’ai choisie.

Et ce look, bien que ce soit purement personnel, j’adore le côté sportif et motard du jean DXR Kaptor.

Jean DXR Kaptor - ultra confortable grâce aux soufflets

Jean DXR Kaptor : ultra confortable grâce aux soufflets

Premières impressions

En sortant le jean DXR Kaptor du carton, je constate qu’il fait bien son poids. Forcément, les protections et la doublure kevlar n’aident pas à alléger l’ensemble. On retrouve les 5 poches habituelles sur un jean, c’est parfait.

Pour la taille, je me suis référé au tableau de correspondance. Aux premiers enfilages, il fait corps avec vous et devient plus souple avec le temps et les lavages. Mais par contre, quel confort, je n’en reviens pas. Le stretch et les zones d’accordéon apportent une souplesse phénoménale tandis que la doublure en kevlar est douce. Un véritable régal à porter.

Une chose qui m’a un peu perturbé au début de l’essai du jean DXR Kaptor, ayant l’habitude des jeans avec une coupe classique, c’est qu’il est taille haute. Il remonte bien afin de couvrir les reins. Pour ma part, il aurait atteint la perfection s’il faisait 2 ou 3 cm de moins à ce niveau.

Jean DXR Kaptor : un look résolument motard

Jean DXR Kaptor : un look résolument motard

Comme indiqué sur la fiche produit, les jambes sont légèrement plus longues que sur un jean classique. Cela pour éviter qu’il remonte trop lorsque vous êtes assis sur la moto. De plus, des footstraps sont présents pour assurer son maintien. Rassurez-vous, si vous ne les utilisez pas, comme moi, ils sont amovibles.

Un autre bon point, et là on voit de suite que ce jean est pensé pour les motards : le nombre de passants de ceinture disponibles sur l’arrière du jean DXR. Là, plus aucun souci que la ceinture se vrille ou autre.

Jean DXR Kaptor - soufflets et multiples passants de ceinture

Jean DXR Kaptor : soufflets et multiples passants de ceinture

Les protections

Afin de vous protéger, de limiter le poids et aussi le prix, une doublure de kevlar est présente sur les zones les plus à risque de subir l’abrasion du méchant bitume. Ces zones se situent sur le fessier, et sur l’arrière et l’extérieur des cuisses.

Malheureusement, les protections dédiées aux hanches sont en option. Par contre, les petites pochettes permettant de loger ces dernières sont quant à elles bien présentes. Vous en trouverez ici.

Jean DXR Kaptor - la poche pour la protection de hanches, disponible en option

Jean DXR Kaptor : la poche pour la protection de hanches disponible en option

En ce qui concerne les protections pour les genoux, il faut avouer qu’elles sont particulièrement bien faites. Les poches permettant de les accueillir sont pourvues d’un zip accessible depuis l’extérieur du jean, ce qui facilite leur accès. Que ce soit pour les enlever quand vous n’en avez pas besoin au cours de la journée ou laver votre jean.

Et grâce à ce zip, vous pouvez facilement ajuster la position latérale et horizontale de la coque SAFEMAX intégrée. Elle est pourvue de deux empiècements velcro qui se fixent sur la bande située à l’intérieur de la poche.

Cette solution permet donc à tout le monde d’adapter la protection de manière bien plus précise en fonction de sa morphologie. Je trouve ça génial.

Jean DXR Kaptor : une poche accessible de l’extérieur et la protection genoux

Jean DXR Kaptor : une poche accessible de l’extérieur et la protection genoux

Par contre, j’ai eu la malchance de tomber sur un lot de protections défectueuses. Elles étaient déchirées toutes les deux au même endroit. Après prise de contact avec Motoblouz, le problème a été remonté afin que cela soit corrigé, et j’ai reçu un lot de nouvelles protections. Problème réglé.

Le jean DXR Kaptor, été ou hiver ?

C’est la question légitime que nous pouvons nous poser étant donné la doublure en kevlar.

Pour ma part, je dirais que oui bien sûr, c’est plus chaud qu’un jean classique. Mais pour autant la douceur et la matière en contact avec notre peau de cette doublure est agréable. Je l’ai testé en partie pendant la canicule cet été : j’ai eu chaud, mais même avec un jean classique, j’avais chaud. La doublure n’a pas engendré un énorme surplus de chaleur.

En hiver, ou à la mi-saison, cela permettra de mieux supporter le froid sur de petits trajets.

Look5
Confort4.8
Protections4.5
Finitions4.8
Qualité / Prix5

Mon avis : un futur du best-of 2019

J’ai eu un grand plaisir à recevoir et à essayer ce jean DXR Kaptor. A part le petit détail de la taille haute qui mériterait de l’être un peu moins (mais ce n’est qu’un avis purement personnel dû à mes habitudes. Etre protégé du vent ou de l’abrasion sur une plus grande surface est un plus sur un deux-roues). J’avais craqué sur son look, je suis bluffé par ses qualités de confort et de protections. Surtout si vous regardez le rapport qualité/prix, il est imbattable. Et voilà un autre produit signé DXR qui passe dans mes préférés.
4.8

Partagez cet article

Thibaud

Amateur de gros roadsters et de routes à virages. La moto pour moi est un loisir, je l'utilise rarement en tant qu'utilitaire, je me balade souvent avec les copains ou en duo avec mon fils.