Essai gants racing Alpinestars GP Pro


  • Quand un équipementier comme Alpinestars propose au grand public de l’équipement racing, on s’attend toujours à avoir l’équipement de Marquez, Lorenzo ou Pedrosa, tous équipés par la marque transalpine. Mais que peut-on réellement attendre d’une paire de gants comme les gants racing Alpinestars GP Pro ? Notamment en connaissance de leur prix, somme toute assez raisonnable, et au vu des promesses de la fiche produit. C’est ce que je vous propose de découvrir après quelques semaines passées en leur compagnie !

Des gants haut de gamme à un tarif abordable : les gros efforts faits par Alpinestars

Face à son concurrent Dainese, il faut avouer que ces dernières années, Alpinestars a fait de gros efforts pour rehausser le niveau de ses produits. Les gants racing Alpinestars GP Pro en sont le parfait exemple. Là où, dans cette fourchette de prix, les gants empruntaient peu d’éléments au monde de la compétition, on a affaire ici à un pur produit racing très qualitatif.

Pour moi qui roule depuis quelques temps avec les Dainese Druid D1, après une paire de Alpinestars SP1, j’étais bluffé par le niveau de protection et la finition des gants racing Alpinestars GP Pro. Ils se situent un cran au-dessus des deux modèles précités. Pourtant dispo à un tarif similaire aux Dainese. On le verra plus loin, mais ici chaque détail est soigné. De plus, ces gants bénéficient de toutes les technologies jusqu’ici réservées à des équipements bien plus onéreux.

Question look, on ne fait pas dans la demi-mesure avec un look sport à 200 %. Même en coloris noir, ce n’est pas vraiment le genre de gants à acheter si vous souhaitez passer inaperçu. Pour plus d’informations sur les gants en général, le choix et les normes : je vous recommande la lecture du guide Bien choisir ses gants moto.

Gants racing Alpinestars GP Pro : le meilleur de la protection

Car c’est bien un des aspects principaux qui conditionnent l’achat de gants racing : le niveau de sécurité proposé. Et pour le coup, on retrouve le savoir-faire d’Alpinestars… Et tous les points forts des gants dédiés à la compétition répondent présents. Jugez plutôt :

  • gants homologués EPI, norme CE – EN 13594-2015 niveau 2KP
  • très large insert rigide autour de la manchette enveloppant le poignet,
  • pont entre l’annulaire et l’auriculaire évitant son retournement,
  • large renfort rigide au-dessus des métacarpes,
  • renfort sur le côté extérieur de la paume (endroit particulièrement exposé à l’abrasion),
  • doublure intérieure du dessus de la main, de l’auriculaire et du pouce doublée en Kevlar Dupont.

On retrouve même sur le dessus des doigts des mini sliders en thermoplastique. Même si je doute de la protection réellement fournie par ces appendices en cas de glisse (peut-être plus efficaces pour répartir la force d’un impact), ceux-ci jouent clairement en faveur du look des gants racing Alpinestars GP Pro.

Un ressenti des commandes proche de la perfection

Autre point extrêmement important qui mène au choix de gants sportifs : le ressenti des commandes. Et à ce sujet, pas besoin d’y aller par quatre chemins : les gants racing Alpinestars GP Pro sont une référence en la matière !

Les gants sont essentiellement conçus en cuir de chèvre pleine fleur, largement réputé pour sa souplesse. Mais la paume et les doigts sont en plus recouverts de cuir de kangourou. Ceci permet de réellement ressentir les moindres aspérités des poignées sous les doigts. Absolument remarquable.

Afin d’assurer que rien ne parasite le toucher des commandes, les coutures sont inversées sur les doigts et une partie de la paume. C’est-à-dire que les coutures sont orientées vers l’extérieur pour ne pas avoir de bosse à l’intérieur.

Confort : très bon pour la catégorie mais peut mieux faire

Les gants racing Alpinestars GP Pro sont assez ajustés. Il ne faudra que quelques sorties pour que ceux-ci s’ajustent au mieux à votre morphologie.

Cependant, et comme je le recommande à chaque fois, le port d’un équipement ajusté est un gage de confort mais aussi de sécurité. Évitez donc les gants trop larges dans lesquels vous risquez de flotter après quelques semaines. Il s’agit d’une erreur très commune chez les débutants, et je parle en connaissance de cause. J’ai souvenir de mes premières paires de gants une à deux tailles trop grandes ! Pour comprendre en quoi il s’agit d’un point important, je vous renvoie à la section dédié de mon guide du débutant moto. A lire même si vous avez quelques années de pratique derrière vous 😉

Un tel niveau de protection ne permet évidemment pas de retrouver le même niveau de confort qu’une paire de gants touring. Et même s’ils s’en sortent surprenamment bien, il faudra se faire à la rigidité, la jonction entre l’annuaire et l’auriculaire. Toutefois, je pense que des soufflets d’aisance supplémentaires (ou une petite pièce stretch) pour faciliter le mouvement entre les doigts auraient permis d’augmenter le niveau de confort… Mais peut-être au risque de diminuer la résistance de l’ensemble du gant, et de compromettre son homologation en 2KP…

Concernant la manchette rigide très enveloppante, je m’attendais à rencontrer une gêne. Ce, notamment en portant un blouson épaissi par sa doublure hiver. Mais aucun problème à signaler. En effet, la forme de la partie rigide à proximité du poignet est telle que la main conserve toute sa mobilité. Il en va de même pour la patte de de serrage du poignet par velcro. Judicieusement positionnée, elle se fait complètement oublier.

Les gants racing Alpinestars GP pro en usage routier

Même si leur vocation première est le sport, les gants racing Alpinestars GP Pro sont tout à fait adaptés pour un usage routier. Comme dit précédemment, le niveau de confort reste tout à fait satisfaisant. Et si vous lisez mes essais, je n’ai plus besoin de vous convaincre des vertus des équipements issus de la compétition pour un usage sur route. En échange de quelques contraintes (vite fait oubliés en dehors de long trajets type roadtrip), vous bénéficiez de ce qui existe de mieux en termes de protection. D’ailleurs, Alpinestars a clairement conçu ces gants dans ce sens : l’intention a été trahie par la présence d’un insert en mousse haute densité à la base du pouce. Un endroit où se concentre l’appui sur le guidon, ce qui facilite les choses en cas de roulage prolongé.

Une excellente idée concerne l’étiquette portant le pictogramme EPI et la norme CE. En effet, celle-ci est directement imprimée sous le renfort de la manchette. Ainsi, aucune étiquette ne vient gêner la main, et vous êtes certain de ne pas l’abîmer.

Quelles conditions pour rouler sur route avec ces gants racing ?

Même s’ils semblent à première vue aérés, les gants racing Alpinestars GP Pro sont en réalité plus proche des gants mi-saison. Une aération avec grille métallique est présente au dos des gants… Mais son efficacité est anecdotique et sa présence doit plus au look qu’autre chose.

On retrouve également des perforations au niveau de la manchette, et d’autres (peu nombreuses) entre les doigts au niveau des premières phalanges. Néanmoins, la doublure (discrète mais très confortable) les obstrue presque complètement. De fait, les gants racing Alpinestars GP Pro peuvent être portés environ de 10°C à 12°C, selon votre sensibilité au froid. Ceci correspond à la température des après-midi pendant lesquels j’ai testé ces gants, de fin octobre à mi-novembre. En dessous, c’est le manque d’épaisseur qui ne protège pas assez du froid. Par expérience, je pense qu’il n’y aura aucun problème à porter les gants racing Alpinestars GP Pro en été… En évitant toutefois les fortes chaleurs.

Enfin, sachez que ces gants ne sont pas étanches. Si jamais vous affrontez une averse, pensez à bien les graisser après séchage, pour qu’ils conservent toute leur souplesse.

Une finition de haut niveau, mais…

Les coutures des gants racing Alpinestars GP Pro sont de grande qualité. Elles sont d’ailleurs souvent doublées aux endroits les plus critiques. Pour autant, quelques fils dépassent ci et là (toujours en bout de couture) comme si on avait oublié de les couper en fin de fabrication. Un détail certes, mais qui fait un peu tache sur des gants de ce calibre.

Autre souci, malgré la présence d’un sticker attestant d’un contrôle qualité effectué sur chaque gant, la 1ère paire reçue présentait un défaut d’assemblage sur la main gauche. Un mauvais ajustement entre les différentes pièces de cuir qui se traduisait par une douleur à la jonction entre l’annuaire et le majeur après quelques minutes.

Il faut garder à l’esprit que même les meilleurs équipements peuvent rencontrer des soucis de fabrication. Surtout que, sur des gants parfaitement ajustés dans le genre, cela peut se jouer au millimètre. Il s’agit très probablement d’un défaut mineur qui ne concerne qu’une très faible proportion des gants en vente… Donc, il n’y a aucune raison de penser que vous rencontrerez le même problème. En cas de doute, n’hésitez pas à contacter le service client de Motoblouz et à recourir au retour gratuit pour profiter d’une paire de rechange en quelques jours.

Malgré cette erreur de parcours, les gants racing AlpineStars GP Pro se montrent globalement très soignés. Et la paire de rechange ne présentait pas le moindre défaut.

Design4
Aérations3.75
Protection4.75
Finition3.75
Rapport qualité / prix 4.75

Mon avis : des gants racing d'exception à prix raisonnable

Avec les gants racing Alpinestars GP Pro, la marque italienne propose des gants de très grande qualité, très bien finis et au top niveau sécurité, homologué 2KP. Sur ce point, les gants racing bénéficient de ce qui se fait de mieux : nombreux renforts, larges coques, coutures externes, pont entre l'auriculaire et l'annuaire et doublure Kevlar. Le tout pour un tarif somme toute très raisonnable au regard des prestations offertes. Du tout bon !
4.2

Partagez cet article

Cédric

Enseignant de la conduite et de la sécurité routière depuis 10 ans et motard depuis plus de 15 ans, j’ai lancé le site "Le Moniteur Hors Des Clous !" dans le but de partager le regard particulier que je portais sur l'actualité auto/moto, tout en amenant les lecteurs à penser “en dehors du cadre” concernant les événements en lien avec notre passion. Bénéficiant au quotidien d'une position d’observateur privilégié, j'essaye d’apporter un éclairage particulier sur la prévention routière, la législation et la formation, en dépassant les dogmes et en apportant les éléments nécessaires pour se forger sa propre opinion.