Guy Martin et son GSX-R Turbo chassent le chrono à Pikes Peak !


Pikes Peak, une course de folie ? Pas assez pour Guy Martin, qui est sur le point de prendre le départ de l’édition 2014 au guidon d’un missile sol/sol de sa conception… À découvrir ici !

Chez Motoblouz, on a une affection particulière pour Guy Martin, que nous avons eu l’occasion de sponsoriser lors des dernières 24H du Mans Moto au sein du team R2CL. Son dernier projet ne nous a donc pas laissé indifférent : le pilote anglais connu pour sa participation régulière au Tourist Trophy de l’Île de Man se lance dimanche sur le bitume de Pikes Peak !

Guy Martin veut battre le record du chrono

Nul doute que Guy Martin trouve son compte avec Pikes Peak. Comme le TT, cette course de côte qui se déroule outre-Atlantique est un véritable défi à la raison, la route lui servant de tracé prenant 600 mètres de dénivelé en moins de 20 km, le tout avec force virages fermés ouverts sur la falaise et exempts de barrière de sécurité…

Décidément fan des courses de l’extrême, Guy Martin ne se contente pas de chercher le top du classement moto. Son objectif le dimanche 29 juin prochain, c’est de battre le meilleur temps à moto sur cette course, actuellement détenu par Carlin Dunne, qui a passé en 2012 sous la barre des 10 minutes au guidon de Ducati 1200 Multistrada.

Son arme : une Suzuki GSX-R turbo !

Même si ce défi est de taille, il ne semble pas impossible puisque deux ans plus tôt, la route n’était pas goudronnée jusqu’à l’arrivée, et se transformait en piste de terre sur la fin du tracé. Et puis il faut dire que le Britannique aux imposants favoris arrive armé d’une machine hors du commun, optimisée par ses soins.

Il chevauchera en effet une Suzuki GSX-R certes âgée puisqu’il s’agit d’un modèle de 1992, mais lequel a subi une cure d’amphétamines plutôt sévère pour tomber du chrono. Le moteur air/huile de 1100 cm³ se voit affublé d’un turbo qui lui permet de sortir pas moins de 320 chevaux… « Elle lève la roue en sixième d’un coup de poignée de gaz », explique Guy, qui n’a manifestement peur du vol plané vers le fond de la vallée. Pour une meilleure stabilité, l’ensemble est monté sur un cadre Martek, une rareté réputée dans le milieu des GSX-Ristes.

Aucun doute, l’ascension de Guy Martin offrira un spectacle assez phénoménal auquel il nous tarde d’assister…

Partagez cet article

gplus-profile-picture

Loïc

Rédacteur et testeur pour Motoblouz, je suis l'extra-terrestre qui attend impatiemment la pluie pour mettre à l'épreuve l'étanchéité d'une veste ou d'une paire de gants... Fan inconditionnel de routes à virages, la moto est pour moi un moyen d'évasion comme un moyen de transport.

Echangez avec notre communauté !

Aucun commentaire

Ajoutez le votre

Loading Facebook Comments ...