Quand la R1 d’Axel Maurin renaît de ses cendres


Essais hivernaux de Carthagène, en Espagne, fin janvier – Axel Maurin enchaîne les séances de roulage pour achever la mise au point de la Yamaha R1 qu’il pilotera cette saison. Axel est à l’aise, et la moto répond bien. Les résultats sont prometteurs : notre partenaire historique repousse sans cesse les limites, au point de battre son record personnel sur le circuit d’une demi-seconde !

Autant dire que le potentiel du duo moto/pilote est énorme ! Hélas, un coup du sort vient souffler tous ses espoirs comme un château de cartes dans le courant de la toute dernière séance d’essai : un problème technique lui fait perdre le contrôle de la moto à pleine vitesse, et il chute lourdement à 170 km/h… Par chance, Axel ne s’en sort qu’avec une blessure superficielle de la main gauche, qui ne compromet pas sa participation au Championnat. En revanche, l’état de sa Yamaha R1 est tel qu’elle ne pourra pas prendre le départ de la première course, puisque seul le moteur est à peu près intact… Trop de frais à prévoir pour la remettre en état. Le moral du pilote est en berne.

Coup du sort. La saison d’Axel est compromise.

Et puis dès le lendemain, une idée germe, celle du financement collaboratif, ou crowdfunding, un mode de financement qui fait des émules auprès des pilotes. Axel fait appel à la communauté de ses fans à travers une « cagnotte Leetchi » en vue de réunir la somme d’argent nécessaire aux réparations. Pour encourager les donateurs, chaque don ouvre le droit de participer à une tombola permettant de remporter quelques lots sympas, comme un week-end en tant qu’invité aux 12h de Portimao, des pass paddock pour le WSBK de Magny-Cours offert par Sylvain Guintoli, ou un Shark Race-R Pro et des bottes Alpinestars S-MX 6 que nous avons offerts de bon cœur.

La mayonnaise à pris ! Dix jours plus tard, ce sont en effet 228 personnes qui ont contribué à offrir une nouvelle R1 piste à Axel Maurin. Armé de ce budget, les travaux ne tardent pas à débuter sur la moto. On peut presque suivre la reconstruction de la R1 n°89 en direct grâce à CMS préparation, puisque l’atelier poste au jour le jour des photos de l’évolution des choses.

La R1 d’Axel renaît grâce à 228 généreux donateurs !

Le premier cliché est partagé le 29 février, et donne une idée de l’ampleur de la tâche. Sur le banc de levage, un simple cadre neuf ! Le montage du bras oscillant, des tés de fourche constituera l’oeuvre de la première journée.
Le 1er mars, les platines et le système de freinage prennent place sur ce qui deviendra la moto #89.
Le 2, le moteur retrouve déjà sa place dans le cadre, suivie de la boucle arrière et des protège-carters. Ça prend forme !
Le 3, les gars de CMS préparation s’attaquent à la ligne d’échappement. Le collecteur est un modèle d’origine en titane, sur lequel se loge une demi-ligne de chez Exan.
Le 4, la face avant fait l’objet de toutes les attentions. La fourche Öhlins est montée, ainsi que l’entrée d’air, le système de freinage composé de commandes et de disque Beringer et d’étriers d’origine, les demi-guidons et leurs commodos et enfin l’amortisseur de direction Toby… Ça ne chôme pas !
Le 9, le réservoir est peint et monté et la cartouche Öhlins prend sa place sur l’amortisseur arrière. Ne restent plus que l’électronique YEC, et de nombreuses finitions.
Le 15 mars, la moto est prête ! Les tests reprennent sur le circuit Carole deux jours plus tard.

Grâce à la générosité de ses 228 donateurs et à la ténacité de son équipe technique, la saison débute normalement pour le pilote bourguignon !

Partagez cet article

gplus-profile-picture

Loïc

Rédacteur et testeur pour Motoblouz, je suis l'extra-terrestre qui attend impatiemment la pluie pour mettre à l'épreuve l'étanchéité d'une veste ou d'une paire de gants... Fan inconditionnel de routes à virages, la moto est pour moi un moyen d'évasion comme un moyen de transport.

Echangez avec notre communauté !

Aucun commentaire

Ajoutez le votre

Loading Facebook Comments ...