CONFORT : CE QU’IL FAUT SURVEILLER !


La protection, c'est bien, mais si le confort n'est pas au rendez-vous, le moindre trajet se transforme en véritable calvaire. Retrouvez dans cette section les caractéristiques à surveiller pour vous assurer le même bien-être que dans vos Charentaises chéries !

Les matériaux et leurs atouts

Dans le domaine des bottes moto, le cuir est roi. Mais il n'est pas le seul matériau à entrer dans la fabrication des bottes. Assez similaire d'apparence, présentant des qualités comparables en matière de respirabilité, le microfibre est une matière synthétique qui s'avère résistante à l'abrasion, et qui a l'avantage de ne pas pourrir - comme un cuir bien tanné ! Principal atout pour le motard économe de ses efforts, il ne réclame pas d'entretien. On le retrouve souvent sur les bottes sportives et routières. Le cuir bovin prend quant à lui une patine plus authentique, ce qui l'indique particulièrement sur les bottes moto vintage et autres produits ou la peau est davantage mise en valeur.

Le cuir suédé des baskets Forma Soul WP

Tige : haute ou basse ?

Des bottes route avec tige haute

Une question de goût ? Pas seulement ! Pour plusieurs raisons, le choix de la tige haute s'impose à la raison. En termes de protection, plus la botte remonte vers le genou, plus vous vous assurez contre les lésions. Même constat pour les intempéries : plus la jambe est couverte, plus le froid tarde à venir engourdir vos pieds. Au contraire, à la belle saison, les bottines et autres baskets ou demi-bottes limitent des coups de chaud, au prix d'une baisse question sécurité. Vous êtes seuls juges !

Étanchéité : Roulez les pieds au sec

Dans le cadre d'un usage quotidien ou pour partir en voyage, la membrane anti-pluie se montre indispensable. Les technologies et l'efficacité ont grandement progressé ces dernières années. Outre l'imperméabilité garantie par cette doublure, une microporosité, ou respirabilité, permet l'évacuation des vapeurs humides dégagées par le pied. Cela permet d'éviter l'effet K-way (à l'abri de la pluie, mais finalement mouillé quand même par la condensation...). On ne présente plus le Gore-Tex, reine des membranes dans l'équipement du motard et dans les bottes moto. Mais d'autres marques tendent à s'en rapprocher question performances d'imperméabilité et d'hygrométrie : Sympatex, Drytex, Hydratex, etc.

Des baskets avec une membrane étanche

Ventilation : Un privilège de sportif

Des bottes Alpinestars Supertech R ventilées

La ventilation est l'apanage des bottes sportives. Reconnaissons que pendant l'effort d'une course, un peu d'air sur les pieds ne fait pas de mal. Les modèles "vented" (ventilés en français) disposent parfois de petites prises d'air en plastique moulé, mais rien ne vaut le cuir perforé dans ce domaine. Vous vous en doutez, à la première averse, la botte ainsi équipée fait le plein... Du côté des bottes routières et tout-terrain, la ventilation pointe généralement aux abonnés absents, sauf cas exceptionnel. Du coup, au cœur de l'été, il fait chaud, très chaud dans la plupart des bottes moto, quel que soit leur genre. Mais rien ne devra vous dissuader de rouler sans elles, pas même les risques de chaussettes humides !

Confort intérieur : luxe, calme et respirabilité

Comment vous assurez que vous vous sentirez chez vous dès le premier enfilage dans vos futures bottes moto ? Outre la pointure, leur conception intérieure jouera un grand rôle dans le bien-être vos pieds. Privilégiez les bottes dont la semelle interne (parfois appelée "de confort") est ergonomique et se retire pour séchage, et plus tard remplacement. Par ailleurs, le textile en contact avec les pieds doit se révéler le plus respirant possible et traité anti-bactérien. Les mousses internes à mémoire de forme sont un plus. Notez que sur un certain nombre de bottes cross et racing, un chausson amovible assure votre confort et votre maintien, et peut également être nettoyé. Pratique pour s'épargner les relents de chaussure de ski !

La semelle amovible des bottes Dainese Nexus

La souplesse des bottes moto

Soufflet de bottes Dainese Nexus

Comment s'assurer que ces véritables armures bardées de protections offrent une souplesse suffisante pour un pilotage intuitif ? D'abord, pas d'inquiétude, les matériaux qui entrent dans la fabrication des bottes moto (cuir, microfibre) tendent à se roder à l'usage. Une certaine raideur les premières heures est normale. Ensuite, certains dispositifs permettent une meilleure flexion du pied : les soufflets d'aisance et autres zones élastiques favorisent les mouvements plus naturels. Préférez les modèles qui en disposent à l'avant de la cheville, et au niveau du talon d'Achille.

Les systèmes d'ouverture, sésame de vos bottes

Ils sont de nature variée, mais retenez globalement que le zip a la faveur du bitume, et les attaches types boucles celles de la terre. Plus le zip descend bas, et plus l'enfilage des bottes en question sera aisé. On le retrouve généralement côté intérieur du pied, où il sera davantage préservé de la pluie et des méfaits d'une chute. Cette fermeture éclair doit par ailleurs se voir doublée d'une large patte velcro, qui permettra d'ajuster le tour de mollet et de protéger (et parfois maintenir) le curseur et la peinture de votre moto. Du côté du cross, privilégiez les bottes avec quatre boucles plutôt que trois, pour un réglage plus fin et une tension moindre sur chacune. De même, les boucles métalliques doivent avoir votre préférence pour leur plus grande durabilité. Enfin, les éléments remplaçables jouent en faveur de la durée de vie de vos bottes MX.

Un zip de fermeture doublé d'un rabat velcro

Partagez cet article