#14 – Mont Olga et photo souvenir en Australie…


On retrouve Flo des Dundee 2018 et l’équipe de motards en Australie. Perdus dans le territoire de l’Ayers Rock, le Mont Uluru, et du Kata Tjuta, le Mont Olga, certains profitent de leurs derniers instants dans cette aventure australienne. 

Réveil aux aurores pour…

Tout le groupe est debout vers 4 h 15. Pourquoi ? Pour être prêt pour un départ à 5 h afin d’assister au lever du soleil sur le Ayers Rock.

C’est dur pour tout le monde mais aucun ne manque à l’appel. Il fait encore noir, et c’est en convoi que nous rejoignons le site. L’éclairage de nos GS et les longues portées rendent la vue féerique. La moto, c’est fantastique !

Pourtant, l’orage de cette nuit nous fait craindre un lever de soleil retardé voire inexistant…

Nous nous garons dans un parking encore vide, puis nous nous installons sur un promontoire prévu pour accueillir de nombreux visiteurs. Normalement, le soleil doit pointé le bout de son nez à 5 h 58 ! Heure officielle du lever du soleil.

Le lever du soleil ?

5 h 55, 56, 57, et 58… Puis 6 h. Rien. Le Dieu Soleil ne se montre pas. À peine une petite lumière, mais rien d’extraordinaire. Uluru est beau, magnifique, sans aucun artifice. Nous attendons quand même. Nous ne nous sommes pas levés de si bonne heure pour rien. Mais au bout d’une bonne demi-heure, nous nous rendons à l’évidence : il ne se passera rien ce matin. C’est frustrant ! Un an de préparation pour ce voyage de l’autre côté de la Terre. Etre dans le désert australien et ne pas avoir un rayon de soleil est rageur, et ça nous rend tous tristes…

Dépités, nous commençons notre descente quand, tout à coup : splendeur. Le soleil sort de derrière les nuages, et éclaire enfin le rock de 1 000 feux. Éblouissant, Magnifique, Magique ! Le mont Uluru s’éclaire, mettant en valeur ses formes et ses cratères. Nous sommes contents de notre persévérance, et de ce clin d’œil de dernière minute. Cela valait la peine d’attendre. Nous remontons sur notre promontoire pour ne pas perdre une miette de ce spectacle… Pendant plus d’une heure, nous le photographions, le re-photographions.

Puis la faim au ventre, l’équipe décide de repartir… Il est 7 h et un bon petit déjeuner nous attend à l’hôtel.

Et on repart, direction le Mont Olga

Credit photo : Guide Voyages

Il fait déjà 25°C. À peine le petit déjeuner avalé et quelques minutes prises pour prendre une petite douche et hop, nous voilà repartis direction le mont Olga. Il se trouve à peu près à 50 km du mont Uluru, et il vaut largement ce détour.

Pour ma part, je le trouve même plus majestueux car beaucoup moins longiligne que son voisin d’Uluru. Le Kata Tjuta ou Mont Olga est un monumental groupe de rochers arrondis. 36 rochers, très exactement ! Ils forment des vallées et des tombants abrupts. Le plus haut, le Mont Olga fait 546 m, soit 200 m de plus que le mont Uluru.

Kata Tjuta, qui signifie « beaucoup de têtes », est très important pour les Aborigènes. Comme Uluru, il change de couleur en fonction de la clarté et de la position du soleil. C’est magnifique, et là encore, nous en faisons le tour… Je suis toute émue de la beauté du site qui inspire à la fois respect, humilité et béatitude.

Une rando… en bottes moto !

Après un arrêt, nous empruntons, bottes moto aux pieds, un chemin balisé sur à peu près 3 km aux pieds des parois rocheuses jusqu’à la jolie Walpa Gorge.

Nous nous moquons des uns des autres avec nos filets anti mouches sur la tête, aspergés de « repousse mouches »… En effet, elles sont ici très agressives. Mieux vaut se protéger.

Le chemin est magnifique et là encore, on ne cesse de s’extasier devant tant de beauté et de couleurs. Encore une fois, c’est magique. Nous ressemblons à des extraterrestres tellement notre tenue est risible devant ces paysages magnifiques. Mais il fait déjà très chaud. 39°C à l’ombre… Et c’est quand on en trouve (de l’ombre).

Fatigués mais heureux, nous rentrons à l’hôtel prendre une douche, déjeuner et faire une petite sieste. Nous avons à nouveau rendez-vous en fin d’après-midi avec le Ayers Rock pour une photo générale du groupe en tee-shirt floqué aux couleurs de T3.

La photo est faite avec les rayons du coucher du soleil qui se reflètent sur le rocher. Les couleurs sont chaudes, l’ambiance dans le groupe est très agréable. Cette photo conclut une belle fin d’après-midi, pleine de fous rires pour réussir cette mise en scène bien sympathique. Une belle photo souvenir.

Cette photo sonne aussi la fin du voyage pour certains d’entres nous. En effet, après 15 jours de voyage, certains rentrent sur Paris. L’aventure se termine pour eux…

Et comme l’écrivait Hubert : la suite bientôt !

 

photo principale : pixabay.com

Partagez cet article

Florence et Hubert

Tous deux, à la cinquantaine plus les intérêts, vivons la vie avec passion. Ce que nous recherchons dans nos voyages? L’émerveillement ! Vous savez : cette petite lumière qui s’allume dans les yeux à un moment ou un autre… et quand on peut en plus, la partager, n’est-elle pas encore plus belle ?