Essai du blouson Furygan Nitros


essai du blouson Furygan Nitros

Bon, pour ce nouveau test, j’ai décidé de faire les choses en grand… Je me suis littéralement coupé en 5 pour décortiquer l’un des derniers-nés de la gamme Furygan : le blouson en cuir Nitros. Après plusieurs centaines de kilomètres parcourus sur tous types d’axes et au guidon de plusieurs machines aux profils bien différents, j’ai finalement été bluffé par ce produit polyvalent et hyper valorisant. Si vous voulez en savoir plus sur le blouson Furygan Nitros, prenez l’aspi’… C’est parti, sur les routes de Normandie !

Furygan : du made in France

Avant de rentrer dans le vif du sujet en attaquant le test de ce blouson Furygan Nitros, je ne pouvais pas m’empêcher de rappeler que Furygan est un équipementier français ! En effet, la marque a vu le jour à la fin des années 60 dans la ville de Nîmes. À l’époque, le contexte est simple : tout est à bâtir en matière d’équipement motard. À ses débuts, Furygan se spécialise dans la confection de gants en cuir. Rapidement, l’entreprise étend son catalogue aux blousons puis aux combinaisons une pièce.

logo Furygan sur blouson Nitros

Furygan traverse les époques en conservant ses fondamentaux : cuir de qualité et goût du travail bien fait !

Aujourd’hui, et après quasiment 50 ans d’activité, Furygan est devenu l’un des équipementiers majeurs dans le domaine du deux-roues. La marque s’appuie sur des ambassadeurs de renom : Johann Zarco et Michael Dunlop, pour citer les premiers qui me viennent à l’esprit. Toujours à la pointe en matière d’innovation, l’entreprise apporte un soin particulier à la sécurité qu’offrent ses équipements. C’est ainsi qu’on retrouve la technologie airbag dans certaines de ses créations.

Un look discret… mais racé !

Bon, je vais vous spoiler* un peu la suite de cet essai : j’ai littéralement craqué pour le blouson Furygan Nitros… Sachez que nous, les essayeurs Motoblouz, nous sommes totalement indépendants. Les marques ne nous influencent jamais lorsque nous rédigeons nos avis. Pour être totalement transparent, je partais même avec une certaine méfiance à l’égard des produits de ce fabricant français. Ne me demandez pas pourquoi, les goûts et les couleurs ne se contrôlent pas ! Ainsi au moment de déballer le colis, ce blouson de cuir avait fort à faire pour me convaincre… Et la magie a opéré !

raffinement et sportivité pour le blouson Furygan Nitros

Entre raffinement et sportivité, Furygan a soigné le style de son Nitros : la panthère peut rugir fièrement !

J’ai tout d’abord été séduit par la qualité du cuir utilisé. Issus de vachettes, les empiècements renvoient à un sentiment de robustesse, et leurs ajustements sont d’une finesse absolue. Et les coutures ne sont pas en reste… Elles sont parfaitement arrêtées et participent au côté qualitatif du blouson.

Dans ce coloris noir, les quelques détails gris viennent apporter une touche de sportivité particulièrement subtile. J’en profite pour signaler que les plus sportifs d’entre nous pourront raccorder un pantalon à ce blouson. Ce dernier dispose en effet d’un zip de raccordement. L’intégration des logos de la marque en blanc tranche avec la teinte générale du cuir. Ce contraste met littéralement en valeur la célèbre panthère.

La sécurité comme priorité

Furygan intègre les problématiques de protection dès les premières phases de création d’un produit. Le but est que l’équipement fini propose un haut niveau de protection, sans que celle-ci n’entrave les mouvements du pilote. C’est donc tout naturellement que le blouson Furygan Nitros bénéficie de coques d’origine en D3O® aux épaules et aux coudes. Ce matériau, largement répandu dans l’univers de la moto, allie protection et souplesse. En cas d’impact, la matière en D3O® se rigidifie, absorbe l’énergie de l’impact et la répartit de manière homogène sur la zone touchée. Évidemment, Furygan vous offre la possibilité de rajouter une dorsale homologuée ainsi que des protections pectorales supplémentaires.

Pour ma part, j’ai instantanément doté mon blouson d’une dorsale homologuée. Je ne peux que rappeler combien cet équipement peu coûteux me paraît incontournable.

protections du blouson Furygan Nitros

Épaules et coudes bénéficient de coques en D3O. Dorsale, protections pectorales et airbag sont en option.

Si en 2021 la dorsale, c’est bien… L’airbag, c’est mieux. Bien conscient que cette technologie commence à faire son trou dans l’hexagone, Furygan a prédisposé son blouson Nitros à recevoir sa solution maison : un gilet airbag universel et autonome. Le gilet FuryAirbagSystem (son petit nom) est issu du partenariat étroit avec la société In&motion, véritable leader dans la conception de système airbag. Si son prix peut paraître dissuasif, il sauve des vies et épargne chaque année plus de motards de lésions graves et irrémédiables…

Confort absolu et polyvalence totale pour le blouson Furygan Nitros

Enfiler un cuir neuf est toujours un moment que j’apprécie particulièrement. Plus que le fait d’essayer un vêtement quelconque, il est ici question d’éveiller ses sens. En effet, une peau reste un matériau vivant qui dispose d’une odeur particulière. Elle évoluera avec les années, au fil des soins que vous lui procurerez, et se détendra durant les premiers kilomètres de route.

Chez Furygan, le choix des peaux est pris très au sérieux. Pour concevoir le blouson Furygan Nitros, la marque a sélectionné un cuir de vachette reconnu pour sa robustesse et sa souplesse. Le choix s’avère judicieux puisque, une fois enfilé, le blouson donne instantanément le sentiment d’être protégé. Sachez que l’équipe de la marque m’a confirmé qu’avec un entretien soigné, votre produit frappé de la panthère vous accompagnera plusieurs dizaines d’années sans broncher.

exemple de confort et de souplesse : le blouson Furygan Nitros

Capable de s’adapter au style d’un large panel de motards, le blouson Furygan Nitros est exemplaire côté confort, robustesse et souplesse !

De leur côté, les empiècements en textile « bi-stretch » offrent une liberté de mouvement appréciable. J’ai volontairement choisi la photo d’introduction de cet article. Entre un style sobre mais délicieusement sportif et une capacité à s’adapter à toutes les positions de conduite, ce cuir répondra aux attentes d’un très grand nombre de motards. Que vous rouliez en roadster sportif, néo-rétro, A2, que vous aimiez les voyages au long cours ou que vous cherchiez un blouson capable de vous accompagner dans vos trajets quotidiens, le blouson Furygan Nitros fera le job avec brio.

Un cuir à l’aise face aux aléas du climat

Oui, le blouson Furygan Nitros a du style… Oui, il protège réellement avec son cuir de qualité et ses coques en D3O. Il est aussi parfaitement confortable, même après des heures de roulage. Mais est-il vraiment conçu pour affronter le quotidien ?

La météo est le premier élément qui peut mettre à mal certains équipements. Une mauvaise gestion du froid ou de la pluie, et c’est le calvaire assuré pour le motard ! Tout d’abord, côté mercure, ce blouson Furygan assure. Équipé d’une doublure amovible qui prend la forme d’un gilet sans manche, le blouson s’accommode plutôt bien aux températures fraîches. Lors de mes dernières sorties, je suis parti par 0°C, sans cette fameuse doublure, et je n’ai pas ressenti de gêne particulière. Pour info, je roule la plupart du temps avec un tee-shirt et un sweat sous mon cuir. Petit clin d’œil aux pattes en cuir qui viennent non seulement sécuriser la fermeture Eclair (en haut et en bas de la glissière) mais qui isolent aussi un peu plus votre cou du froid.

blouson furygan nitros : équipé contre le froid

Bien isolé, le blouson Furygan Nitros coupe efficacement du froid. La patte en cuir vient verrouiller la fermeture Eclair.

Si je n’ai pas rencontré de vraies pluies orageuses, je peux vous confirmer que le Nitros sait passer au-delà des averses. Malgré tout, je vous recommande d’imperméabiliser occasionnellement votre blouson. Un coup d’aérosol de temps à autre ne fait pas de mal et aidera votre veste à vous maintenir au sec. En revanche, attention aux panneaux en bi-stretch. S’ils sont réellement appréciables puisqu’ils vous garantissent une aisance totale au niveau des bras, ils seront naturellement plus vulnérables en cas de grosse intempérie.

Paré pour la vraie vie avec mon cuir Fury !

Comme un motard trimbale sans cesse des éléments indispensables à son quotidien, Furygan a doté le Nitros de plusieurs poches. Ainsi, des clés du garage aux papiers de votre monture, vous devriez pouvoir caser l’essentiel de vos effets personnels.

Grâce à leur volume correct, les traditionnelles poches extérieures me permettaient d’embarquer mon gros trousseau de clés. Malgré la télécommande qui complète ce dernier, tout rentrait sans encombre. D’ailleurs, j’en profite pour signaler que les fermetures Eclair sont faciles à manipuler. En effet, même avec des gants, vous pouvez aisément manipuler les imposantes languettes.

poches intérieures du blouson Furygan Nitros

Pratiques, les deux poches intérieures accueillent sans souci papiers et smartphone : un vrai plus côté praticité

La cerise sur le gâteau, ce sont les deux poches intérieures offertes par le Nitros. Idéales pour embarquer l’étui de ma carte grise d’un côté et mon smartphone de l’autre, je n’aurai qu’une petite remarque à faire à leur sujet : j’aurais aimé que l’une d’entre elles soit étanche. Rien de bien méchant, et puis après tout, il fallait bien lui trouver un petit défaut à ce blouson…

Voir la fiche produit

*spoiler = divulgâcher, divulguer et gâcher

Qualité / finition5
Coupe5
Souplesse4.5
Protection4
Aspects Pratiques4.5

Mon avis : mon coup de cœur de ces derniers mois !

Entre un cuir de qualité et des finitions sans aucun reproche, la marque française rend une copie proche de la perfection. Avec ses nombreuses poches et sa doublure amovible, le blouson Furygan Nitros, à mi-chemin entre sportivité et discrétion, fait preuve d'une polyvalence totale. J'ai beau chercher… Je ne vois aucune raison valable de ne pas succomber à son charme. Bravo Furygan !
4.6

Partagez cet article

JBuzZzLightyear

Motard dans l'âme depuis l'enfance, j'ai longtemps rêvé de pouvoir prendre la route au guidon de ma propre machine! Après avoir possédé des roadsters, des sportives ou encore des trails, c'est au guidon d'un café racer bien rétro que je navigue pour des trajets professionnels ou lors de balades plus ou moins longues. Passionné de compétition motocycliste, je m'éclate à photographier mes pilotes favoris sur les circuits de France et d'Europe...