Essai du casque intégral HJC F70


Essai casque intégral HJC F70

En 2020, le fabricant Coréen HJC a lancé son casque intégral HJC F70. Un casque orienté sport-GT, plus abordable que les séries R-pha. Afin de réduire les coûts, HJC a fait des choix de matériaux différents que ceux des gammes R-pha. Néanmoins, le F70 se voit doté d’un look assez différent de ce à quoi nous a habitué le constructeur. Même si celui-ci est dédié à un usage plus touring, l’inspiration sportive reste toujours présente. Essayé du cœur de l’hiver au début du printemps sur les routes (et plateaux du permis moto !) du Nord, voyons ensemble ce que propose ce casque intégral HJC F70.

Des techniques de fabrication différentes pour ce casque intégral HJC F70

En comparaison avec son cousin le R-pha 70, le casque intégral HJC F70 abandonne la calotte en PIM+ pour reprendre une calotte « classique » en fibre de verre. Un choix économique avant tout, permettant de faire passer le F70 sous la barre des 300 € voire des 270 € pour les coloris unis comme le noir mat de cet essai. Ce choix de matériaux implique un poids plus important sur la balance : 1 496 g entièrement équipé en taille L (poids vérifié par mes soins). Pour info, le poids annoncé est de 1 500 g à +/- 50 g accessoires démontés.

poids du casque intégral HJC F70

Poids vérifié de 1 496 g en taille L. On est dans les clous par rapport à la valeur annoncée par le constructeur

Ce poids reste dans la moyenne de ce qui existe sur ce segment avec ici, des masses bien réparties. Le F70 ne fatigue pas les cervicales et on peut même envisager de longs trajets sans le moindre souci.

Une calotte en fibre qui ne fait l’impasse ni sur la sécurité ni sur le look

Cette calotte en fibre de verre a été conçue par ordinateur et en utilisant les derniers process de fabrication du constructeur. La solidité est au rendez-vous, en atteste la certification ECE 22-05. Mais cette méthode de conception a aussi permis à ce casque intégral d’adopter un look ultra travaillé.

design du casque intégral HJC F70

Le design de ce casque HJC F70 est loin de laisser indifférent

Les gènes sportifs de la marque sont bien présents dans ce casque, son design ne laisse pas le moindre doute ! C’est aussi le cas en ce qui concerne le type de fermeture pour jugulaire adopté. Ici, nous retrouvons une boucle double D issue du monde sportif. Pour les néophytes, ce type de fixation demande un certain apprentissage néanmoins, il s’agit de la fermeture la plus sûre et toujours parfaitement ajustée. C’est d’ailleurs le seul type de fermeture autorisé en compétition.

homologation du casque intégral HJC F70

Homologation ECE 22.05 pour le HJC F70

Un système de ventilation complexe avec avantages… et défauts !

Ce casque adopte le système de ventilation ACS de la marque, dérivé de celui utilisé en compétition. Nous retrouvons 2 grandes prises d’air au niveau de la mentonnière, 2 aérations frontales et 5 extracteurs à l’arrière.

extracteurs d'air sur le casque intégral HJC F70

Les extracteurs d’air à l’arrière du casque intégral HJC F70 participent beaucoup au look

En dépit de cette profusion de ventilations, le casque intégral HJC F70 ne fait pas partie des casques les mieux ventilés que j’ai essayés. C’est suffisant pour une température avoisinant les 20°C mais guère davantage. Surtout avec un coloris noir comme celui de cet essai. Je crains pour les journées les plus chaudes de l’été.

aérations du casque intégral HJC F70

L’aération du haut permet de diriger l’air vers l’écran, celle du bas permet d’acheminer l’air sur le bas du visage

C’est surtout le haut du crâne qui reste bien au chaud. La ventilation de la mentonnière fait quant à elle plutôt bien le job, et l’orientation des conduits vers l’intérieur de l’écran permet de bien enlever la buée. Tellement bien que même au cœur de l’hiver, le montage du Pinlock (fourni avec le casque) ne s’est même pas imposé ! Une première si j’exclus le bien plus exclusif Roof RO200 et son système de redirection de l’air vers l’écran via un sélecteur. Un très gros déflecteur nasal (amovible) est présent et joue dans cette absence de buée. Celui-ci est en caoutchouc souple, et participe aussi beaucoup au look sportif du F70.

système de désembuage casque intégral HJC F70

Le très efficace système de désembuage de l’écran

Un champ visuel pas forcément adapté aux positions les plus sportives

Pour réduire les bruits aérodynamiques et limiter les remontées d’air, HJC a adopté une forme de calotte très refermée sur le bas du casque. De plus, un spoiler à l’arrière du casque est présent pour optimiser l’écoulement de l’air. Il faut reconnaître que l’objectif est atteint, avec un casque qui isole très bien de l’air froid même quand le thermomètre flirte avec les 0°C. Mais cette forme engendre un enfilage qui n’est pas des plus confortables…

Le champ de vision horizontal est très bon. En revanche, le dégagement vertical est moins adapté aux positions « allongées » sur les motos les plus sportives. Aucun problème sur la plupart de mes roadsters mais sur le Ducati Streetfighter, le « haut » de l’ouverture est à la limite. Le HJC F70 nous rappelle qu’il n’est pas un casque racing !

Essai du casque intégral HJC F70

Un spoiler à la base du casque permet d’optimiser l’écoulement de l’air… et est surtout présent pour le look !

Bruyant, le F70 ?

Même s’il ne s’agit pas du casque touring avec la meilleure isolation phonique, les bruits aérodynamiques restent très limités. On n’atteint pas le niveau d’un Shoei GT Air 2 par exemple, ceci dit le bruit du vent est quasiment absent grâce à une très bonne recherche sur la forme du casque.

Cependant, il faudra impérativement bien fermer l’écran du casque pour obtenir un silence satisfaisant. Le laisser entrouvert de quelques millimètres crée un très désagréable sifflement. Il faut donc bien aller jusqu’au clic de verrouillage. Un verrouillage plus simple… qui n’est pas du niveau de qualité offert par le système présent sur les R-pha. À noter que les crans dans le déplacement de l’écran ne sont pas assez marqués à mon goût.

Essai casque intégral HJC F70

L’aération du haut permet de diriger l’air vers l’écran, celle du bas permet d’acheminer l’air sur le bas du visage. L’ergot central permet le verrouillage de l’écran.

Au final, le casque intégral HJC F70 est suffisamment silencieux pour envisager de longues balades et rouler confortablement au quotidien. Pour les grands roadtrips et passages sur voies rapides de plusieurs heures, envisagez tout de même des bouchons d’oreilles.

Les aspects pratiques du casque intégral HJC F70

Le F70 dispose d’un écran solaire intégré. Celui-ci est actionné par un levier situé à la base du casque, côté gauche. Il se manipule facilement, même avec d’épais gants hiver.

commande écran solaire casque intégral HJC F70

La commande de l’écran solaire du F70, facile à manipuler avec tous types de gants

Le déflecteur nasal, tout comme la bavette anti-remous, est amovible. Cette dernière participe activement à l’isolation du casque, attendez-vous à un volume sonore en augmentation si vous la retirez. L’intérieur du casque est entièrement amovible et lavable. En parlant de l’intérieur, celui-ci est très confortable et agréable au toucher. Notez que l’appui sur les joues est assez prononcé. Le tissu employé, « Multicool », est antibactérien et anti transpiration.

De nombreux écrans optionnels sont disponibles mais sachez que le changement se fera en utilisant un tournevis. Dommage quand on sait que des casques plus abordables proposent des systèmes de démontage de l’écran sans outil.

démontage de l'écran du casque HJC avec outil

L’écran du HJC F70 demande un tournevis cruciforme pour pouvoir être changé

Notez enfin que l’enfilage de lunettes ne pose pas le moindre problème. Même les montures les plus épaisses passent sans aucun souci (ce qui n’est pas si fréquent !).

Prêt pour monter un intercom

Le casque intégral HJC F70 peut recevoir un intercom SMART HJC, développé en partenariat avec Sena.

Essai casque intégral HJC F70

Le casque intégral HJC F70 est prééquipé pour recevoir un intercom SmartHJC développé avec Sena

Deux modèles sont disponibles : le 20B et 10B qui correspondent en termes de fonctionnalités aux Sena séries 10 et séries 20. Des modules onéreux mais références sur le marché.

Voir la fiche produit

Poids3.5
Insonorisation3.8
Confort intérieur 3.8
Champ de vision 3.5
Ventilation3.3
Qualité / Finition 4.5

Mon avis : un casque sport-GT perfectible qui dispose d'un excellent rapport qualité / prix

Le casque intégral HJC F70 n'est pas le casque touring le plus haut de gamme. Néanmoins, pour le tarif demandé, il en propose beaucoup et dispose d'une finition irréprochable. Les matériaux sont qualitatifs et le confort général adapté à un usage quotidien. Les gènes sportifs de chez HJC sont bien présents, et le F70 se permet même un look encore plus sympa que ses grands frères !
3.7

Partagez cet article

Cédric

Enseignant de la conduite depuis 2008 et motard depuis près de 20 ans, je suis le responsable moto du centre de formation à la sécurité routière EFSR59, situé dans le Valenciennois. Nous préparons les élèves au permis mais nous formons également les futurs moniteurs de toute la région. J’ai également lancé le site "Le Moniteur Hors Des Clous !" en 2016 dans le but de partager le regard particulier que je porte sur l'actualité auto/moto et vulgariser les principes de sécurité routière. Bénéficiant au quotidien d'une position d’observateur privilégié, j'essaye d’apporter un éclairage particulier sur la prévention routière, la législation et la formation.