Essai gants hiver femme Helstons Stingray


L’hiver arrive à grand pas (surtout dans l’Est, ma région) et pour éviter de laisser la moto sous la bâche pendant cette longue période, il faut penser à s’équiper correctement pour ne pas avoir les doigts qui gèlent… Aujourd’hui, c’est au tour des gants moto Helstons Stingray de passer au test !

De jolis gants en cuir au look vintage

Une fois le colis déballé, la qualité du cuir et le design des gants sautent aux yeux :  ils sont beaux !! Le design est sobre et classe. Le renfort au niveau de la paume est discret, des surpiqûres sont présentes sur l’index et le majeur, ce qui donne du relief. Le serrage au niveau des poignets est propre et efficace grâce à un petit élastique retenant le velcro avec la boucle en métal. Par ailleurs, la doublure thermique couleur prune est agréable et niveau homologation CE, on est tout bons !

Pratiques, confortables mais un peu épais

Au niveau des doigts, l’épaisseur des matériaux se fait un ressentir lorsqu’il faut plier les doigts pour embrayer ou mettre la poignée dans l’angle. J’ai par ailleurs plusieurs fois actionné le klaxon sans le vouloir en essayant de manœuvrer ou d’utiliser certaines commandes. Il faudra s’habituer à leur épaisseur pour éviter les fausses manip‘ une fois au guidon !

En hiver, je porte des sous-gants simples sous mes gants motos. Le fait d’avoir des gants un peu plus « mastocs » se fait donc ressentir assez vite.  Cependant, avec ces gants, il ne sera pas possible (et surtout inutile) de mettre de sous-gants.

Concernant la forme et l’enfilage, tout est bon. Le gant est pile poil aux bonnes dimensions. Ils sont faciles à enfiler et faciles à enlever.

Test des gants Helstons Stingray par 4°C

Par 4°C, le gant s’est montré très convaincant. Les mains sont bien au chaud et ne transpirent pas. Le serrage est au top, le froid ne passe pas. Le cuir est bien épais et la doublure thermique en ouate PRIMALOFT garde la chaleur. A re-tester plus tard avec des températures négatives. Mais pour la ville et de petits trajets sur routes et autoroutes, il n’y a à rien à redire. Par temps humide, l’imperméabilité est fonctionnelle, les mains restent au sec.

En conclusion…

Si vous cherchez des gants qui ne sont pas excessivement chers et qui font le boulot pour des trajets urbains avec des températures au-dessus de 4 degrés, les Helstons Stingray sont parfaits. De plus, ils sont homologués selon la norme CE EPI EN13594-2015.

Isolation thermique9
Imperméabilité9
Confort8
Sécurité9
Finition9.5

Mon avis : du confort et un look cool, sans se ruiner.

Avec un tarif plus que correct et un joli design, les gants cuir Helstons Stingray sont le bon compromis pour du trajet urbain et de petits trajets sur routes et autoroutes avec des températures basses. Il faudra cependant s’habituer à leur épaisseur pour éviter les fausses manip‘ une fois au guidon !
8.9

Partagez cet article

facebook-profile-picture

EL CHEEBA

Passionnée de moto depuis toute petite et créatrice du site mini4temps.fr dédié aux minimotos Honda, j'ai fini par lâcher les petites roues pour passer à plus gros. Aujourd'hui, je roule en CBF 600 et je bosse sur une vieille GS500 modifié en brat / scrambler pour cruiser en ville.