Essai du pantalon DXR Jump Mesh Air CE


DXR JUMP MESH AIR CE

Ça y est, nous sommes rentrés dans l’automne depuis quelques jours. Je prépare mes tenues d’été à un hivernage bien mérité. J’équipe aussi la moto pour affronter les éléments : retour de la bulle, passage à des Power 5 plus adaptés à la pluie. Avant de lui réserver le même sort, il est temps de vous présenter le pantalon DXR Jump Mesh Air, un pantalon d’été qui a bénéficié de quelques évolutions par rapport à la version testée à l’époque par Loïc. Vous me suivez pour un tour du propriétaire ?

Avant d’entrer dans le vif du sujet, je tiens à préciser que j’ai testé une taille L. Il a aussi toujours été porté par dessus un pantalon de ville. Je n’ai pas la chance de pouvoir me changer facilement au quotidien. Ce point est important puisqu’en lisant les retours sur la fiche produit il est souvent question de la taille jugée trop ajustée.

pantalon DXR Jump Mesh Air, mon allié pour l'été

Le pantalon DXR Jump Mesh Air, bon allié pour l’été

Pantalon DXR Jump Mesh Air : efficace sur les pistes roulantes

Pour un pantalon qui se veut estival, ce pantalon DXR ne part pas avec les bons atouts au premier abord. Coloris noir, épaisseur importante due à sa doublure polyester… Mais, une fois sur la route, le pantalon DXR Jump Mesh Air tient toutes ses promesses. Les larges panneaux Mesh stratégiquement placés à l’entrejambe et aux tibias permettent une bonne circulation de l’air en roulant. Un vrai bonheur par fortes chaleurs. Mais son efficacité est très limitée si vous ne circulez qu’en ville ou à faible vitesse.

Des poches à scratch situées à l’extérieur des jambes peuvent décupler l’aération après ouverture. Probablement pensées pour être utilisées pour y loger ses affaires, elles ne m’ont servies qu’à faire entrer de l’air. Notons que le pantalon dispose également d’une paire de poches aux fesses, que je n’ai pas utilisées, ne m’ayant pas semblé naturel d’avoir des poches à ce niveau.

nombreuses poches et aérations pour le pantalon DXR

Poche ou aération ?

Le revers de la médaille, c’est qu’il vous faudra un plan B si vous devez affronter une vague de froid ou une belle averse. Il n’est pas pensé pour ces situations. Dans tous les cas, qui ne part pas en balade sans son surpantalon de pluie ?

Pantalon d’été : validé pour un usage quotidien ?

Côté qualité de conception, difficile de lui trouver le moindre reproche. Comme pour mes derniers tests de produits DXR, je continue d’être bluffé par son rapport qualité / prix.

Ce pantalon DXR Jump Mesh Air s’enfile très facilement. Aussi, il s’ajuste parfaitement avec des scratchs à la taille et une large ouverture aux pieds. Pour revenir sur sa taille, on sent qu’il a été prévu pour être porté près du corps (exit le côté baggy), mais les protections Level 1 amovibles aux genoux sont idéalement placées et peuvent être repositionnées à souhait dans leur poche en coton. On garde une bonne liberté de mouvement, notamment pour enjamber la moto avec un entrejambe en matière élastique et des élastiques sous les pieds pour qu’il reste bien en place.

possibilités d'ajuster le pantalon DXR Jump Mesh Air

Des velcros et des élastiques pour l’ajuster au poil

La courte fermeture (à gros crans) pour lier le pantalon au blouson est standard chez DXR. J’ai pu zipper une moitié de mon blouson préféré (un Furygan)… Pas génial, mais cela faisait l’affaire en plein été.

Côté look, c’est très sobre mais quelques détails font toute la différence. J’adore les touches réfléchissantes apportées au logo et le long des jambes. Et les plus attentifs d’entre vous auront remarqué les quelques coutures rouges qui reprennent les couleurs de la marque.

essai du pantalon DXR Jump Mesh Air

Ca donne quoi côté face ?

Logo DXR

Est-ce que je recommande le pantalon DXR Mesh Air ?

Si vous cherchez un pantalon pour vous équiper lorsque la météo est clémente (comprenez : ni excessivement chaud, ni pluvieux) et que vous vous destinez à sillonner les routes sans arrêt et en toute sécurité : alors la réponse est oui, foncez !

le pantalon moto DXR est hyper confortable

Les plus observateurs constaterons que je continue de porter les Falco Patrol qui vont bientôt fêter leurs 3 ans 🙂

Si vous cherchez un équipement polyvalent ou que vous roulez en milieu urbain, je pense que ce DXR ne sera pas pleinement efficace. Pour ma part, je ressortirais du placard le pantalon DXR Jump Mesh Air avec plaisir dès que la météo retrouvera un minimum de 20°C. J’imagine en juin prochain.

En termes de choix pour la taille, il sera plus prudent de prendre une taille au-dessus de vos habitudes. Surtout si comme moi, vous pensez le porter par dessus un pantalon fin ou si vous avez des jambes larges.

 

Voir la fiche produit

Finitions4.8
Look4.3
Confort4
Aérations3.5
Aspects pratiques 3.5

Mon avis : un pantalon pour les rouleurs

Excellent rapport qualité / prix pour ce pantalon de moto taillé pour enchaîner les kilomètres cet été. Bien épais, on apprécie ses protections, tout en gardant une bonne ventilation sur le route. Côté look, c'est une vraie réussite avec sa taille près du corps, son tissu élastique bien placé et ses petits détails très discrets.
4

Partagez cet article

meuhsli

Créateur en 2013 du blog La poignée dans l'angle, j'ai enfourché ma première moto il y a une bonne dizaine d'années, de la 50cm³ au gros cube. Je roule aujourd'hui en S1000R, que ce soit pour des trajets moto-boulot-dodo ou de longues balades dominicales, seul ou en duo. Enjoy the ride !