Tuto : Quelques conseils pour transporter sa moto sur une remorque


Transporter sa moto sur une remorque, les bons conseils !

Vous comptez transporter votre moto sur une remorque ? Dan Netting, de biketrackdayshub.com, vous explique comment l’assurer correctement, histoire que le trajet ne vire pas au cauchemar !

Vous souhaitez transporter votre moto sur une remorque pour l’emmener sur circuit, ou la rapprocher d’une route à virolos ? Vous trouverez dans cet article les contraintes auxquelles la moto est confrontée et les conseils à suivre pour que le trajet se passe comme sur des roulettes.

Attacher sa moto sur une remorque : Les contraintes

Inutile de cumuler 101 points d’attache pour optimiser la sécurité du transport. Il s’agit simplement d’empêcher quelques réactions parasites :

  • l’inclinaison de la moto pendant le trajet
  • le roulement vers l’avant ou l’arrière
  • la glisse des pneus latéralement, vers la droite ou la gauche

Pour ma part, j’utilise une remorque qui intègre un support de roue pour retenir la moto dans le sens de la marche, mais aussi latéralement, avec l’aide du rail principal dans lequel la moto est glissée. Il ne me reste plus qu’à faire en sorte que la moto ne puisse s’incliner avec une paire de sangles.

Mais si vous attachez la moto sur une remorque type plateau, il faudra la sécuriser dans plusieurs sens, en veillant à garantir à 100% la tenue pour la durée du trajet. La dernière chose dont vous rêvez (comme ceux qui vous suivent), c’est de voir votre moto rebondir sur la route derrière vous…

Quelques astuces pour attacher sa moto

Laisser un peu de jeu aux suspensions : S’il faut s’assurer qu’elles soient bien sous tension, pour écarter tout risque de saut ou de détente des sangles, il vaut mieux parallèlement éviter de les compresser complètement parce que cela empêchera la moto de réagir favorablement aux bosses de la route. Il faut donc trouver un juste milieu entre les deux. On trouve le bon réglage rapidement avec l’habitude.

Accrocher la moto sur des parties solides : Des éléments comme les repose-pied ou le silencieux d’échappement pourraient être abîmés par le poids de votre machine. Le mieux est de fixer ses sangles sur le cadre de la moto, le té de fourche du bas ou le bras oscillant, qui peuvent supporter de fortes contraintes. Choisissez des points d’accroche costauds, et traitez-les avec une grande délicatesse !

Protéger la fourche : Certains disent que la fourche n’aime pas être en contrainte aussi longtemps. Je vous laisserai trancher, mais étant donné le mode de fonctionnement des suspensions, à mon avis c’est sans danger, pour peu que vous ne la compressiez pas complètement (comme expliqué plus haut).

La moto ne doit faire qu’une avec la remorque : Une fois que la moto est attachée à la remorque, quand vous essayez de la bouger, c’est l’ensemble moto-remorque qui doit réagir, comme si les deux étaient fixées ensemble.

Transporter sa moto sur une remorque : Les accessoires les plus utiles

J’ai sélectionné les accessoires moto qui me semblent les plus les efficaces et qui ne vous ruineront pas pour autant :

Le bloque-roue (ou support de roue)

Le bloque-roue MADUtilisable sur une remorque, un plateau ou dans un fourgon, le support de roue est vraiment efficace quand il est fixé à la structure de la remorque (il prévient alors aussi des glissades latérales). Utilisé avec une paire de sangles à cliquets, il vous offrira un maintien idéal.
Voir le bloque-roue MAD

La sangle à cliquets

Inutile de présenter la sangle à cliquets : elle est disponible depuis des années et permet de maintenir un large éventail d’objets. Encore plus pratique si elle est munie de crochets.
Voir les sangles à cliquet disponibles sur Motoblouz

Les élingues de guidon

Élingues de guidonUn moyen économique de s’assurer que le guidon sera maintenu parfaitement tout au long du trajet. Autre avantage, la tension de la sangle épargne tout autre organe, empêchant les dégradations.
Voir l’élingue de guidon Bihr

Et vous, est-ce que vous avez des trucs à conseiller pour attacher votre moto sur une remorque ?


Ce billet a été écrit par Dan Netting, éditeur de Biker Track Days Hub, un site britannique qui propose des conseils aux débutants qui désirent se lancer sur piste ou améliorer leurs résultats.
Un portail très pertinent à découvrir ici (pour les anglophones) : http://biketrackdayshub.com

À lire également :
Rouler sur piste avec sa moto de route ? Quelques conseils !
Tuto : Passer les vitesses sans embrayage à moto
Tuto : Six étapes clés pour poser le genou à moto !
Usure irrégulière des pneus piste moto : En identifier l’origine
Petits budgets : 5 motos pour rouler sur piste différemment

Photo de couverture : Forum Triumph Rat

Tags Pratique

Partagez cet article

gplus-profile-picture

Loïc

Rédacteur et testeur pour Motoblouz, je suis l'extra-terrestre qui attend impatiemment la pluie pour mettre à l'épreuve l'étanchéité d'une veste ou d'une paire de gants... Fan inconditionnel de routes à virages, la moto est pour moi un moyen d'évasion comme un moyen de transport.

Echangez avec notre communauté !

5 commentaire(s)

Ajoutez le votre
    • gplus-profile-picture
      Loïc 29 novembre, 2016 at 10:56 Répondre

      Bonjour Michel,

      En principe, les rails sont démontables. Le mieux, c’est d’en déplacer un au milieu, dans l’axe de la flèche de la remorque, et d’y placer la moto.
      Certains ne se donnent pas ce mal et placent leur moto sur le rail de droite, la béquillent sur la latérale pour basculer son centre de gravité vers le milieu de la remorque et la sanglent comme ça. On vous laisse seul juge de la fiabilité de cette solution !

      Bonne route, V
      Loïc

  1. DARBO-TRAILER 15 décembre, 2014 at 15:24 Répondre

    Bonjour à tous, moi je vous conseillerai un site. Sur ce site on vous propose des remorques avec chargement au sol. Plus de danger de faire tomber la moto, c’est super simple sans effort et sans risque. C’est juste génial.A bon entendeur 😉

  2. martin76 11 avril, 2014 at 15:59 Répondre

    Perso j’utilise seulement 2 sangles fixées de chaque coté du té supérieur, et pour éviter que la moto ne fasse des petits mouvements d’avant en arrière à chaque accélération/freinage, je réutilise un bout d’une sangle pour enrouler le levier de frein afin de bloquer la roue avant.Ca ne coute rien et ça sécurise l’ensemble.Vérifier également que les sangles ne viennent pas effleurer une surface pointue/abrasive, qui fragiliserait la sangle au fur et a mesure du trajet, jusqu’à la rupture et la chute de la moto

Ajouter un nouveau commentaire

Loading Facebook Comments ...