Tuto : Passer les vitesses sans embrayage à moto


Passer les vitesses sans embrayage, la pratique n’est pas nouvelle, mais peu la maîtrisent vraiment. Pour profiter des avantages du changement à la volée, suivez les conseils de Dan Netting de biketrackdayshub.com ! Quelques essais vous suffiront pour y parvenir…

À moto, passer les vitesses à la volée (c’est à dire sans débrayer) ne fait pas l’unanimité. Sans doute parce que cette pratique n’est pas enseignée par les moto-écoles, parce qu’elle fait craindre une usure accélérée de la boîte voire qu’elle est jugée superflue, beaucoup préfèrent s’en passer. Pourtant, dans la mesure où il s’agit d’une aptitude simple et rapide à acquérir, il est toujours bon de savoir comment ça marche.

Cette technique n’est pas récente et a fait ses preuves auprès de générations de pilotes, qui ne bénéficiaient pas de l’électronique moderne rendant le changement de vitesse quasiment transparent aujourd’hui. Mais outre la satisfaction de maîtriser ce savoir-faire, passer les vitesses sans embrayage offre de vrais avantages sur piste (tout du moins pour monter les rapports).

Les avantages du passage de vitesses à la volée

Se simplifier le pilotage : Changer de vitesse à la volée, c’est devoir réfléchir à une tache de moins. Lâcher les gaz, débrayer, passer la vitesse supérieure, embrayer à nouveau, rouvrir les gaz, la procédure habituelle réclame plus d’actions. Passer les vitesses sans débrayer est donc une bonne piste pour réduire les risques d’erreur.

Faciliter les passages de vitesse au milieu des courbes : Quand vous êtes en position dans un virage (prêt à frotter le genou !), vous n’êtes pas forcément dans le meilleur contexte pour gérer l’embrayage confortablement. Passer les vitesses sans embrayage, c’est s’épargner cette difficulté !

Limiter les risques de nuire au comportement de la moto : Quand vous procédez parfaitement à un passage de vitesse à la volée (ce qui demande peu de temps), tout se passe sans contrainte et en douceur. Impossible d’être aussi rapide et efficace avec l’embrayage. De plus, le changement de régime moteur indispensable au débrayage aura un effet sur la stabilité de la moto dans les virages en cas de manque de douceur (parfois difficile à apporter quand le levier de gauche est manœuvré dans une position inadéquate).

Comment passer les vitesses sans embrayage à moto ?

Imaginez que vous êtes en pleine ligne droite, les gaz ouverts en grand, avec un œil sur l’aiguille du compte-tour en pleine ascension.

  1. À l’approche du régime moteur souhaité pour passer la vitesse supérieure, poussez le sélecteur vers le haut, doucement mais fermement.
  2. Au régime de changement voulu, relâchez juste assez les gaz pour que la charge sur la transmission soit inversée et que le rapport suivant soit engagé, puis rouvrez les gaz. Et voilà !

Au bon régime, il vous suffira de quelques essais pour maîtriser cette routine très simple de façon à ce que le passage se déroule sans souci et sans décélération. Bien sûr, n’oubliez pas de relâcher la pression sur le sélecteur pour que le rapport d’après soit indexé. Il est possible de rétrograder en procédant exactement à l’inverse, mais la démarche n’a pas vraiment d’intérêt.

De mon expérience et de celle de nombreux motards, pilotes et mécaniciens moto, le passage de vitesse à la volée est sans danger pour votre boîte s’il est effectué correctement. Pratique et rapide à acquérir, il serait vraiment dommage de ne pas apprendre à s’en servir !


Ce billet a été écrit par Dan Netting, éditeur de Biker Track Days Hub, un site britannique qui propose des conseils aux débutants qui désirent se lancer sur piste ou améliorer leurs résultats.
Un portail très pertinent à découvrir ici (pour les anglophones) : http://biketrackdayshub.com

À lire également :
Rouler sur piste avec sa moto de route ? Quelques conseils !
Tuto : Six étapes clés pour poser le genou à moto !
Usure irrégulière des pneus piste moto : En identifier l’origine
Transporter sa moto sur une remorque : Quelques conseils !
Petits budgets : 5 motos pour rouler sur piste différemment

Photos Zoll Photographie et CC

Tags Pratique

Partagez cet article

gplus-profile-picture

Loïc

Rédacteur et testeur pour Motoblouz, je suis l'extra-terrestre qui attend impatiemment la pluie pour mettre à l'épreuve l'étanchéité d'une veste ou d'une paire de gants... Fan inconditionnel de routes à virages, la moto est pour moi un moyen d'évasion comme un moyen de transport.

Echangez avec notre communauté !

8 commentaire(s)

Ajoutez le votre
  1. Jimmy 17 avril, 2016 at 23:14 Répondre

    Bonjour.

    Je suis un ‘jeune’ pilote (de part mon expérience, bientôt 1 ans et demi). J’avais déjà entendu parler de cette technique.
    Cependant, j’aurais une question, même si elle peut paraître bête: peut-on aussi la pratiquée sur un quad ?

    • gplus-profile-picture
      Loïc 18 avril, 2016 at 09:35 Répondre

      Bonjour Jimmy,

      Il existe de nombreuses variantes de transmission pour les quads, donc tout dépend de votre modèle. Si le bloc moteur/boîte de vitesse est dérivé de celui d’une moto, alors vous pouvez passer les vitesses à la volée. Essayez à régime raisonnable (pas trop dans les tours) et tenez-nous au courant !

      Loïc

  2. marc11xx 17 juin, 2014 at 10:32 Répondre

    En plus çà évite les coups de casques du passager sur le casque du conducteur pour ceux qui roulent en duo.Je pratique cette méthode (pour monter les rapports) le plus souvent possible, c’est net et sans bavures. Sans risques pour la boîte.

  3. MisterIntelligent 16 juin, 2014 at 21:34 Répondre

    Sont
    cons ces ingénieurs d’avoir foutu tout un système d’embrayage alors que
    ça sert à rien ^^ » En plus on retrouve cette connerie chez tous les
    constructeurs et sur tous les types de véhicules… Franchement merci
    Motoblouz de nous ouvrir les yeux 🙂

Ajouter un nouveau commentaire

Loading Facebook Comments ...