Essai pneus Pirelli Supercorsa V2


Oui, on parle bien ici de V2. Il existe toujours l’ancienne version, les Supercorsa v1, très performants d’ailleurs, mais ils n’évoluent plus depuis 2013. Alors, j’ai testé la version plus récente : les pneus Pirelli Supercorsa V2. Il s’agit de pneus racing dont le modèle SC, pour Special Compound, est homologuée pour la route. Pour ma part, j’ai testé trois types de gomme : SC0, SC1 et SC2… du plus tendre au plus dur !

Conditions d’utilisation

Pour tout ce qui est détail de pression et d’usage, je vous conseille d’aller jeter un coup d’œil sur le site de Pirelli, bien complet. Tout ce que je peux vous dire, c’est que les pneus Pirelli Supercorsa V2 utilisent la même gomme que la version Slick Superbike. Et ces deux modèles sont les seuls pneus autorisés pour la championnat Promosport.

Pour ma part, pas de championnat mais le circuit du Val de Vienne au Vigeant où j’ai pu tester, sur 2 jours, la version SC2 des pneus Pirelli.

Il faut savoir que pour utiliser ce pneu sur circuit, dans des conditions optimales, il est conseillé d’utiliser des couvertures chauffantes. En effet, même si les pneus Pirelli Supercorsa V2 sont homologués route, ils n’en restent pas moins conçus pour le circuit. Et ils perdront très vite en performance s’ils ne chauffent pas correctement.

Quelques tours de chauffe avec les pneus Pirelli Supercorsa V2

Premier tour de chauffe : le feeling est vraiment bon ! La mise sur l’angle est très facile, la moto se place très bien, et elle ne bouge pas d’un iota sur la ré-accélération.

Après un si bon tour de chauffe, et une fois les pneus Pirelli arrivés à température, je décide d’attaquer beaucoup plus fort ! Sur les freins, l’avant se colle littéralement à la piste. On se sent en sécurité et on peut relâcher les freins vraiment tard sur l’angle. Sur l’angle maxi, les pneus Pirelli Supercorsa V2 n’envoient que de bonnes informations. Pas de mouvement étrange, pas de vibration. On a la sensation que la moto est comme sur des rails. Enfin, sur une ouverture plus franche, le pneu arrière ne glisse pas, ne se dérobe pas. Cela permet vraiment d’utiliser toute la puissance de la moto, sans crainte.

Au fil des tours, on prend de plus en plus confiance, alors on prend aussi de plus en plus de vitesse dans les courbes, et on n’y pense même plus. Les pneus Pirelli Supercorsa V2 permettent même quelques erreurs sur les accélérations trop optimistes avec un angle trop grand. Il glissera pour vous prévenir, à sa façon, sans vous envoyer dans le décor pour autant. Bon, encore faut-il ne pas trop exagérer non plus.

Un pneu indestructible ?

Si comme moi, vous avez un pilotage disons… trop agressif (mode on/off, gros freinage et grosse accélération), il faudra peut-être adapter votre conduite. En effet, de cette façon, l’arrière se dégrade plus vite. Après trois sessions de 20 minutes, mon pneu Pirelli arrière a commencé à montrer quelques signes de faiblesse sur les flancs… Et en adaptant un peu plus ma conduite, j’ai pu le tenir trois sessions supplémentaires avant qu’il ne s’abîme vraiment.

Cela étant, l’avant est du genre indestructible. A la fin des deux jours de circuit, aucun signe d’usure n’était à déplorer. J’ai même pu l’utiliser encore deux journées, sans aucun problème. Il vous forcera même un peu la main pour rentrer encore plus fort sur les freins… Histoire de réussir à l’user 😉

Combien vaut la qualité ?

C’est l’autre bémol de ces pneus Pirelli Supercorsa V2… Il faut dire qu’on parle ici du top en la matière ! Et ce top a justement un prix. A la limite, il peut être intéressant de rester sur le même modèle en V1, beaucoup plus accessible. Mais il faut en profiter tant que l’on peut encore en trouver…

La famille Pirelli est du genre très grande. Si vous êtes perdus, et que vous voulez trouver LE pneu qui vous convient, jetez un œil à cet article sur les Diablo Supercorsa.

TEMPS DE CHAUFFE9
AGILITÉ 9
FREINAGE10
RELANCE9
LONGÉVITÉ 6

Mon avis : Le top sur circuit !

Les pneus Pirelli Supercorsa V2 sont au top : ils atteignent facilement le podium des meilleurs produits que l'on peut trouver pour un usage sur circuit. La différence avec la version Superbike (au même prix d'ailleurs) ne se trouve que sur le rainurage. Les Supercorsa sont en constante évolution, et plus vous les utiliserez, plus vos chronos descendront...
8.6

Partagez cet article

Joffrey

Développeur chez Motoblouz, je porte un casque aussi souvent que possible quand j'éteins mon PC ! Certes, je roule au quotidien en Triumph Street triple, mais je suis surtout un vrai fondu de piste, que je pratique au guidon d'une R1 2017. V à tous !