Essai du casque intégral Nexx SX.100R


Nexx SX100R - côté

Ce mois-ci, j’ai alterné mes cruises entre le casque Shark Skwal 2 et ce casque intégral Nexx SX.100R. Je ne connaissais cette marque que grâce au splendide test du X.G100 par le non moins magnifique JBUZZZLIGHTYEAR. Je me suis alors intéressé à cette marque portugaise qui offre pléthore de modèles, dans tous les styles et toutes les applications possibles. Les caractéristiques des casques Nexx, leur design et les décos m’avaient alors tapé dans l’œil. Mais je n’avais jamais eu l’occasion de chausser l’un d’eux… C’est maintenant chose faite et pour dire, je ne suis pas déçu du voyage !

Mais que signifie le R dans le patronyme abscons du casque intégral Nexx SX.100R ? Raclette ? Ribosome ? Rillettes ?

Stylé jusque dans le carton

le pack du casque intégral Nexx SX.100R

Le pack full option, classe jusqu’au bout du carton

A la réception du bouzin*, la première impression est déjà rassurante. En effet, le carton a du style, il est plus inviolable qu’un coffre de banque suisse et généreusement garni. Tout est impeccablement calé, rien ne bouge. Le casque intégral Nexx SX.100R se loge dans une housse assez épaisse et très sobre, totalement assortie à la déco du casque. Tissu noir, logo rouge, lettrage blanc. Si Shark pouvait s’en inspirer, je dis ça, je dis rien…

La lentille Pinlock est fournie non montée, ce qui n’est absolument pas gênant. Le montage est simplissime vu la facilité de dépose de l’écran principal. La commande du double écran solaire (spoiler alert!) est maintenue par un sticker garantissant que vous serez le premier à l’utiliser… Un poil trop de précautions mais je souligne l’intention.

Je fais le tour du casque, le scrute sous tous les angles et mon ressenti est très bon : la finition aussi est très bonne. Les assemblages (spoilers, commandes, aérations…) sont parfaits. La déco noir mat est sobre avec une touche sport en plus. C’est discret, cela souligne les arêtes du heaume et rappelle le mat des plastiques des aérations.

face avant sobre du casque intégral Nexx SX.100R

Une face avant sobre, avec les platines recevant les aérations en ligne médiane : subtil et très réussi

Face avant, les platines qui intègrent les prises d’air semblent se poursuivre du menton jusqu’au sommet du crâne. C’est discret sur cette livrée Mantik Matt mais absolument classe. Enfin, le logo s’embosse dans la platine frontale.

intérieur confortable pour le casque intégral Nexx SX.100R

Un intérieur très agréable et stylé dans les moindres détails

L’intérieur n’est pas moins bien étudié. Il est tricolore, noir, gris clair et rouge. Deux bandes grises parcourent l’intérieur en tissu doux X.Mart Dry 3D, anti-transpirant, antibactérien et anti-allergies. Et une bande rouge au sommet, signée du R (non, pas pour Raclette, essaie encore !), est secondée par une micro étiquette de la même couleur sur le tour de cou. De la classe, du style, du Nexx !

casque intégral Nexx SX.100R : la R Touch

Le look racing, sans Double D 🙁 mais avec conviction

R… Qu’est-ce que ça peut bien vouloir dire ?

Si vous aviez raté les références au style R (le prochain qui pense « Raclette » sera privé de dessert), un rapide coup d’œil au casque de côté ou de dos finira de vous convaincre. LE SPOILER ARRIERE DE DEGLINGO !

Ce dernier intègre la double sortie d’air vicié du système d’aération. Il est clairement surdimensionné et m’a fait penser aux ailerons des muscle cars pimpées à fond. J’avoue m’y être fait très rapidement, vu qu’il ne gêne en rien le port du casque et qu’il en augmente l’aérodynamisme. Sachez tout de même qu’il crée un encombrement supplémentaire, à prendre en compte si vous le logez dans un mini top case ou un coffre sous selle exigu de scooter. Dans mon top case Shad XL, le casque intégral Nexx SX.100R et le Shark Skwal 2 (avec un gros spoiler arrière lui aussi) se lovent sans problème avec un peu de doigté.

Spoiler arrière du casque intégral Nexx SX.100R

Un spoiler arrière intégrant les sorties d’air vicié

Pour en finir avec le tour du propriétaire, notons la présence d’une bavette cache menton amovible de très bonne facture, en simili, et d’un cache-nez siglé du logo X de Nexx, amovible lui aussi.

bavette et boucle micrométrique pour le casque intégral Nexx SX.100R

Une bavette comme ça, ça force le respect ! La boucle micrométrique ne souffre d’aucune critique

La commande du double écran solaire (légèrement moins teinté qu’un Shark je pense, mais tout de même absolument délectable) se situe, évidemment, du côté gauche du casque. Légèrement plus haute et plus en arrière que le pivot gauche de l’écran principal. Sa cinématique est horizontale, ce qui change un peu. Et l’action sur l’écran interne est très douce. J’ai adoré cette sensation qui ressemble moins au « off / on » habituel de ce type de dispositif. L’alliance du cache-nez et de l’écran solaire vous offre une excellente protection qui autorise à rouler écran principal largement ouvert.

Commande de l'écran solaire du casque intégral Nexx SX.100R

La commande du double écran solaire avec sa cinématique horizontale est très agréable, et la gâchette de libération de l’écran principal est très pratique

Roule ma poule !

Déjà franchement conquis pas ce casque intégral Nexx SX.100R (ça y est, vous l’avez le R ?), je le chausse et grimpe sur mon bobber pour les premiers tours de roue. Sa tenue est parfaite pour ma physionomie. J’ai un visage plutôt rond avec des joues d’un bon gabarit. Le L correspond parfaitement à la taille de mon crâne (L chez Shark, Shoei, Nolan, LS2, et XL chez HJC) et les mousses des joues m’offrent un maintien parfait sans me contraindre à les mordre (les joues, suivez un peu). Je me retrouve parfaitement en place, du premier coup. Aucune gêne, aucun point de pression.

La position de la jugulaire diffère de mes autres casques. J’ai l’impression qu’elle est plus en avant. Pas de problème, la sensation d’étranglement qu’on retrouve parfois s’estompe ainsi. La manipulation de la boucle micrométrique est très souple. Que du bon.

Un très bon flow

En dynamique, le casque intégral Nexx SX.100R offre un vrai plaisir. Le confort auditif est très bien calibré. Les bruits aérodynamiques sont d’une discrétion bluffante. Sans bulle, même en tournant la tête, on les entend peu. Rangez vos bouchons, ils vous serviront pour la reprise des concerts en 2057. Même par forte chaleur (une balade ville/nationale sous 30°C) les aérations gèrent bien et, comme dit plus haut, la protection offerte par le combo cache-nez/écran solaire permet de rouler écran principal ouvert sans gêne.

Commande prise d'air maxillaire sur le casque intégral Nexx

Une commande de ventilation maxillaire très agréable à manipuler

prise d'air frontale du casque Nexx SX.100R

Une prise d’air frontale facile d’accès et efficace

La prise d’air basse est bien large, sa commande est très facile d’utilisation et verrouille parfaitement. La prise frontale se veut elle aussi très pratique avec un ergot ni trop gros et disgracieux, ni trop discret et difficile d’accès.

Parlons un peu de cet écran…

Il est de classe optique 1. Et ça se voit. La vision est exempte de toute déformation, claire et précise. L’empan est bien large et suffisamment haut pour s’éviter trop de hochement de tête. Cet écran peut recevoir une lentille Pinlock 70, bien haute et large, qui vous sortira des ronces pendant les saisons froides. D’ailleurs, son ergot de préhension se situe en son centre, pas du côté gauche comme habituellement. C’est un coup à prendre, je me suis planté plus d’une fois au feu rouge. Cela permet une manipulation plus régulière, sans forcer exagérément sur un des pivots, et cela évite de fragiliser l’écran. Son système de dépose est simplissime : une gâchette sur chaque platine et basta. Les crans sont un peu mous, on se retrouve à relever l’écran souvent plus haut qu’on ne voudrait mais cela n’entache pas vraiment son utilisation.

Exclusivité ?

Une des spécificités des casques Nexx est leur prédisposition à l’intégration d’un système Bluetooth maison, l’intercom Nexx X-com 2. Il se dote évidemment d’un couvercle amovible sur le coté gauche. Il y a des emplacements dédiés pour des écouteurs, et le tissu intérieur au niveau des esgourdes est perforé. Si vous espérez une intégration optimale, il faudra sortir un petit billet de presque trois cent brouzoufs, ce qui est, je trouve, un poil cher. Rien ne vous empêche d’opter pour un modèle moins cher. Dans ce cas, vous perdrez la possibilité de gommer cette immonde verrue anti-aérodynamique, le dispositif Bluetooth. Sauf si vous choisissez le basique mais excellent Sena 3s plus.

Nexx SX100R - préparation Bluetooth

la cavité pour accueillir le bloc Bluetooth maison

Après plusieurs semaines de port, le casque intégral Nexx SX.100R est toujours un plaisir. Même par forte chaleur, je l’ai trouvé agréable, confortable, et la vision est vraiment un de ses points forts. Je scruterai plus précisément les nouveautés Nexx dorénavant, la marque m’a conquis en un test… Headshot!

Voir la fiche produit

*machin 

Poids3.5
Ergonomie4.5
Confort intérieur4.8
Ventilation4
Silence4.5
Finition4.5

Mon avis : Nexx, une alternative sérieuse !

Le casque intégral Nexx SX.100R est un excellent casque route teinté Racing. Il possède les indispensables à une pratique quotidienne par tous les temps avec plaisir. Le look n'est pas exagérément typé, à part son gros spoiler arrière. Le confort est excellent, la déco est sobre mais stylée, l'écran classe 1 est top. Un outsider parmi les grandes marques historiques qui vaut vraiment le détour...
4.3

Partagez cet article

Anthony

Passionné de moto et friand de tout ce qui touche à la culture motarde depuis l'adolescence, j'écume les routes quotidiennement en deux ou trois roues depuis la crise de la quarantaine. Scooteriste et motard urbain, je soigne mes trajectoires et pose le regard comme un vrai, pour le genou on verra plus tard!