Essai du casque Dexter Emmet Rosbif


Vue de côté du Dexter Emmet Rosbif

Est-ce que le Dexter Emmet Rosbif est un casque ? Oui. Est-ce qu’il est confortable, aéré, protecteur, accessible, personnalisable, bruyant ? La réponse est ici, plus complexe. C’est pourquoi je vous invite à me suivre dans ces quelques paragraphes pour répondre irrémédiablement à cette question. Serrez votre boucle de casque, c’est parti pour le test du casque Dexter Emmet Rosbif.

Rosbif, c’est une insulte non ?

Look tout-terrain avec le casque Dexter Emmet Rosbif

Look tout-terrain avec le Emmet Rosbif

Avant de voir ce casque, la première chose que j’ai découverte sur lui, c’est son nom. Le casque Dexter Emmet Rosbif rassemble en 3 mots : un profil de tueur en série, celui d’un docteur fou voyageur temporel et d’une population qui roule du mauvais côté de la route. Sans même le posséder, son nom vous raconte déjà une histoire.

Certes son look vous donne l’air d’un brigand mais pas d’un tueur en série. Ensuite, ses formes vous rappellent celles du casque Bell Moto 3, rendu célèbre dans les années 70. Enfin, sa décoration vous évoque un drapeau anglais, le fameux « Union Jack ». Ici, la déco est plaquée avec autant d’insolence qu’un français pourrait traiter un anglais de « rosbif ». N’allez pas croire pour autant que la qualité de fabrication n’est pas au rendez-vous. Lisez la suite, vous verrez.

Le style du casque Dexter Emmet Rosbif

Le casque Dexter Emmet Rosbif se décline en plusieurs coloris. À l’heure où j’écris ces lignes, ce casque Dexter est disponible en blanc brillant, en gris titan mate, en noir mate et aussi en déco « Rosbif ».

Dans cette déco, le drapeau british est recouvert d’un vernis brillant du plus bel effet. Le motif du drapeau est identique sur les deux côtés du casque. L’axe de symétrie du dessin est une ligne imperceptible partant du milieu du front pour finir au milieu de la nuque. Sur les côtés du casque, vous affichez fièrement votre respect à la reine d’Angleterre. Mais si votre observateur se trouve dans votre dos, il aura l’impression de passer le test de Rorschach. Vous savez, celui où vous devez dire au monsieur ce que vous voyez dans une tâche d’encre. Personnellement, sur mon casque Dexter Emmet Rosbif, je vois des papillons de nuit. Je serais curieux de lire vos visions dans les commentaires de cet article.

Arrière du casque Dexter Emmet Rosbif

Test de Rorschach sur l’arrière du casque Dexter Emmet Rosbif

Point de vue extérieur

Avant même de l’enfiler : les présentations. Prenons notre temps, nous sommes des gentlemen.

Sa calotte en fibre de verre est assez volumineuse pour une taille L, mais mon crâne ne rentrait pas dans un M malgré que M soit ma taille habituelle. Pour un casque à ce prix, j’ai été très agréablement surpris des finitions du Emmet Rosbif. Les joints sont parfaitement alignés et ajustés, ça ne se décolle pas, c’est impeccable. La mentonnière est rigide et solide, même en tentant de la déformer en écrasant avec les paumes de mes mains, ça tient. Il y a 8 évents qui servent à amener l’air au niveau de la bouche. En plus d’être particulièrement efficaces, ils sont très bien dessinés. Une petite grille métallique se cache derrière chaque aération pour éviter de manger des morceaux d’insectes en roulant. Sur le front, pas moins de 5 boutons pressions permettent de fixer une casquette en plastique fournie avec le casque Dexter Emmet Rosbif.

À l’arrière du casque intégral, une boucle permet de maintenir la sangle de votre masque par un bouton pression. Nous reviendrons à cette sangle un peu plus tard dans ce test.

Sangle de maintien pour masque sur le casque Dexter

Sangle de maintien pour masque sur le casque Dexter

Inside Emmet

Un rosbif (roasted beef), c’est une pièce de bœuf cuite à l’extérieur et tendre à l’intérieur. Le casque Dexter Emmet Rosbif, c’est pareil. Alors que l’extérieur a l’air bien solide, l’intérieur est moelleux et confortable.

Le revêtement intérieur en suédine est très doux et très agréable au toucher. C’est normal, c’est de l’alcantara ! Les parties basses, au niveau du cou, semblent être en simili cuir. Le haut du crâne est accueilli par un coussin en simili cuir rembourré. Les coutures sont belles, les pièces de textiles sont bien alignées. Encore une fois, le tout est parfaitement assemblé et respire la qualité.

Sangle longue

Avant tout autre chose, il est important de préciser que ce casque intégral Dexter est homologué à la norme ECE 22.05. En gros, il est homologué comme casque intégral : vous pouvez le porter, être protégé et en règle avec les lois françaises.

Sans forcer, mon crâne trouve un chemin vers le fond du casque Dexter Emmet Rosbif. Maintenant que j’ai mes gants, je les enlève. Parce que je ne sais pas mettre une double-D avec des gants et que ce casque est pourvu d’une fermeture double-D. C’est là que l’histoire commence.

Dans ma main gauche, les deux boucles en attente de l’arrivée de la sangle. L’index et le pouce de ma main droite commencent une descente en rappel le long de ladite sangle. La descente nous paraît interminable (moi et mes doigts). C’est mon pouce qui heurte en premier le bouton pression qui signe la fin du parcours. Le bout de la sangle virevolte, en un clin d’œil mon casque est sanglé à ma tête.

Revenons à la longueur incroyable de cette sangle. Elle mesure 25 centimètres environ. Une fois bouclée la sangle forme un immense anneau. Ce n’est pas gênant en roulant mais c’est plutôt inesthétique. Je vous laisse juger par vous-même, moi, je n’aime pas.

Sangle boucle double-D sur casque Dexter Emmet Rosbif

Longueur de la sangle de la double-D

Au delà de ça, une fois le Emmet en place, le haut du crâne est bien entouré et les joues légèrement serrées. La bouche n’est pas collée contre la paroi intérieure. Et le champ de vision est grandiose. D’ailleurs… Si on allait rouler ?

Voyages spatio-temporels

Pour commencer, et pas des moindres, le casque Dexter Emmet Rosbif est livré sans masque et sans lunette. Pensez donc à faire comme moi et à vous munir, par exemple, d’un masque Binocle de la marque Dexter dont je vous ai parlé dans l’essai du Dexter Marty. N’imaginez pas rouler sans masque ou sans lunette car après un speed dating entre un gravillon et l’un de vos globes oculaires, l’un ne verrait plus jamais l’autre.

Le casque vissé sur la tête, la double-D à rallonge serrée, les binocles ajustées, mon Scrambler bristish tout neuf chaud : c’est l’heure du jugement et des voyages dans le temps.

Dans les prochains paragraphes, je vais vous narrer les différentes expériences que j’ai vécues avec le casque Dexter Emmet Rosbif, à différents endroits et moments.

Rue

Vue de profil du casque Dexter Emmet Rosbif

Vue de profil du Dexter Emmet Rosbif

Premiers kilomètres en ville à allure réduite, oscillant entre 30 et 50 km/h. La température extérieure flirte avec les 25°C. Je traverse chaque intersection avec classe et prudence. Le poids du Rosbif est bien réparti. En effet, ses 1 350 grammes ne se font pas ressentir. Je balance la tête de gauche à droite pour faire mes contrôles sans me faire de torticolis. Au bout de 25 minutes à tourner en ville, la température intérieure du Rosbif commence à augmenter. Par la forme de sa mentonnière, l’air circule bien devant le visage. Par contre, le fait qu’il n’y ait pas d’aération n’aide pas au rafraîchissement du crâne. C’est supportable malgré tout, ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit.

Route

Vue de face du casque Dexter Emmet Rosbif

Vue de face du Dexter Emmet Rosbif

Quelques jours plus tard, je décide de faire une longue balade sur les routes des campagnes environnantes. Même monture, le Scrambler, écrasant le bitume à la vitesse incroyable de 80 km/h maximum. Je bondis d’un virage à l’autre sans me soucier de mon casque, il tient bon et moi aussi.

Les aérations de la mentonnière et les ouvertures autour de mon masque laissent passer les effluves de parfums pré-estivales. Avec le Emmet Rosbif, on sent l’air dans tous les sens du terme. L’odeur des champs de colza qui affronte celle des nuages du tracteur que je ne peux pas doubler. C’est l’avantage de ce genre de casque, on est connecté avec son environnement. Malgré la large ouverture du Emmet, l’air qui s’y engouffre ne génère que peu de bruits de souffle ou autres sifflements. Au guidon de mon Scrambler sans bulle à 80 km/h, il fait bon rouler.

Autoroute

casquette amovible du casque Dexter Emmet Rosbif

Vue de la casquette amovible du Dexter Emmet Rosbif

Bien plus tard, l’épreuve des 50 kilomètres sur voies rapides à 70 puis sur autoroute à 130 km/h. L’expérience va crescendo. Petit saut dans le temps, parlons de ce que l’on ressent à 110 km/h. Malgré un bon serrage de la double-D, la présence de la casquette amovible génère une poussée. J’ai les cervicales qui se mettent au travail pour trouver une position aérodynamique… sans grand succès.

J’arrive dans la portion à 130 km/h, j’accélère et j’atteins la vitesse réglementaire. En bougeant ma tête pour trouver une position où l’air laissera mes cervicales en paix, la poussée fait sauter deux pressions des cinq qui maintiennent la casquette en place. Je ralentis et les remets d’une main. Malgré tout, à 130 km/h, j’ai l’impression que je perds légèrement mon casque. C’est là que je remarque que j’ai peut-être fait une erreur en prenant le casque Dexter Emmet Rosbif en taille L. Mais que voulez-vous, ma tête ne rentrait pas dans le M. Rares sont les casques ouverts qui offrent une bonne expérience sur autoroute.

Casquette amovible du casque Dexter Emmet Rosbif

Vue de la casquette amovible du Dexter Emmet Rosbif

Hors route

Finalement, souvenirs d’une sortie tout-terrain avec au rendez-vous des passages techniques et rapides.

Sous une chaleur accablante et un soleil de plomb, nous parcourons avec ma bande, les pistes de terre et de graviers du coin. C’est alors que nous arrivâmes sur un terrain technique. J’adopte un style de pilotage sportif qui, sous ce soleil, fait augmenter ma respiration autant que mon rythme cardiaque. C’est alors que le Emmet m’étonna, je ne l’attendais pas sur ce point. Sa ventilation permet de respirer fort et de refroidir le visage. En roulant, l’air qui circule facilement suffit à refroidir la tête. Grâce à la petite sangle à pression, mon masque tient bien en place. Idem pour la casquette à pression, elle permet de protéger mon masque des petites branches d’arbre.

Poids4.8
Ergonomie4
Confort intérieur4.5
Ventilation4.3
Silence4.3
Finition4.5

Mon avis : un beau trio prix / qualité / confort pour ce casque Dexter

Le casque Dexter Emmet Rosbif offre une prestation prix/qualité/confort assez impressionnante. Il n’a pas à rougir face aux ténors de la catégorie "casque rétro intégral". En route, il offrira un bon confort à qui veut sentir l’environnement et ressentir les éléments. Son look affirmé est parfait pour qui veut sortir de l’ordinaire coloris uni. Si vous possédez une bécane anglaise et que vous êtes proche de la famille royale, vous savez maintenant quel casque il vous faut. Prenez soin de vous, roulez Rosbif !
4

Partagez cet article

Monsieur Marcin

Un motard qui aime les bons mots autant que les belles motos. Un "Roule Toujours" que ce soit avec sa prépa sur base de Triumph Street Twin ou son Triumph Tiger 800 XCX parée pour le OffRoad. Il aime tous les styles de motos, tant que c'est pas d'origine et que ça a du couple, beaucoup de couple. Tout en contradictions, il aime tout ce qui est hightech mais son domaine de prédilection c'est la moto classique, vintage et custom. Son objectif, vous aidez à faire le bon choix !