Essai bottes sport Dainese Nexus


Vous êtes plutôt roadster, sportive ou sport-GT ? Quelle que soit votre réponse, les bottes Dainese Nexus sont faites pour vous ! D’inspiration racing, mais surtout pensées pour la route, elles nous ont séduites par leur confort. Notre verdict en détail après essai.

Si vous êtes un habitué des collections Dainese, les Nexus vous semblent peut-être familières. Ces bottes constituent en effet la déclinaison la plus accessible des Bottes Dainese Torque Out sur Motoblouz, le modèle racing du célèbre fabricant italien. Si elles s’en rapprochent par l’apparence, leur conception s’avère en revanche fondamentalement différente, et pour cause : le terrain de jeu des Nexus, c’est avant tout la route ! Et du coup, leur plus gros atout, comme cet essai nous a permis de le constater, c’est un confort bien supérieur à celui offert par des chaussures de ski des bottes dédiées à la piste…

Du beau matos, les Dainese Nexus

Mais ce qui saute aux yeux quand on les sort de leur boîte, c’est sans conteste leur look racé. Quelle gueule, les Dainese Nexus ! Visuellement rassurantes avec leurs puissants renforts mais malgré tout élancées, elles marquent des points en termes de style. Et ce n’est pas la finition à la hauteur de ce que propose le fabricant italien par ailleurs qui baisse le niveau. Un très beau produit ! Seul le rouge, qui tire un plus sur le fluo que sur le rouge Ducati ne fera peut-être pas l’unanimité. Mais que ses détracteurs se rassurent, ce n’est que l’un des coloris dispo.

Un coup de zip et en avant !

Bon, assez tergiversé sur le coloris, on les enfile ! Ici, pas de patte de serrage à ajuster à chaque fois que vous les chaussez. Vous glissez votre pied à l’intérieur, un coup de zip et en avant ! C’est le zip lui-même, situé à l’arrière, qui est monté sur velcro, de façon à ce que vous puissiez régler la botte en fonction de votre tour de mollet. Une fois que c’est scratché au bon diamètre, vous n’avez plus à y toucher, un plus pour la facilité d’enfilage et pour la durée de vie du velcro. Question pointure, prenez celle qui vous sied habituellement, ça passera crème (modèle en photo : 45).

Bon équilibre souplesse/protection

À l’intérieur des Nexus, on se sent bien. Dainese a manifestement trouvé un bon équilibre entre sécurité et souplesse pour vous, les motards adeptes de balades routières plus ou moins sportives, avec pourquoi pas une sortie une fois l’an sur circuit en bonus. Fabrication en microfibre résistant, bouts des pieds coqués et dotés de sliders remplaçables, renforts sélecteurs, coques maousses aux tibias, semelles et talons renforcés, c’est du sérieux. Et puis surtout, les Dainese Nexus héritent du D-Axial, le système d’articulation de la cheville qui permet à la botte de ne pas entraver la marche, tout en empêchant les torsions, les hyperextensions et en préservant les malléoles en cas de gamelle.

Le D-Axial, un système convaincant

Le renfort tibial en polyuréthane se prolonge en deux pattes, qui viennent s’articuler à hauteur de la cheville sur une rotule fixée dans la tige. Avec l’aide du maxi-soufflet à l’avant et du textile élastique de chaque côté de la tige, le mouvement de la cheville se montre naturel. La preuve ? Elles ne grincent pas ! À titre de comparaison, il m’a fallu des semaines de rodage pour arriver à assouplir le cuir de mes bottes route perso à un tel niveau. Et leur bilan question protection est bien maigre face à celui des Nexus.

Pour la route, surtout

Bref, tout ça fait que vos pieds sont bien à l’abri au sein des Nexus. Pour les fanas d’homologation, elles se révèlent certifiées en tant qu’EPI, selon la norme EN 13634 de 2010. Pour autant, s’il vous arrive de rouler sur circuit régulièrement, une rigidité globale supérieure pour faire face aux hautes vitesses atteintes sera bienvenue. En la matière, les Botte Dainese TR-Course Out, sur Motoblouz et leurs renforts cheville plus protecteurs colleront sans doute mieux à vos besoins !

Une ergonomie au top

Et qu’est-ce que ça donne sur la moto ? La souplesse paie tout de suite. On se sent directement comme à la maison dans les Nexus. La semelle offre un bon grip sur les repose-pieds, ainsi qu’au sol (rassurant lors des manoeuvres moteur arrêté). Le bout du pied est fin et étroit, un plus très appréciable question ergonomie pour manipuler le sélecteur, même s’il m’a valu quelques faux points morts les premiers kilomètres – on ne change pas les habitudes comme ça ! Même après une journée non-stop, le confort n’est jamais compromis : pas de gêne, de point dur ou autre. Après quelques semaines d’usage, je ne vois rien à vous signaler. Allez, par acquit de conscience, je préciserai que la coque du talon se marque un peu côté intérieur du fait du frottement contre la platine du repose-pied. Vous avez dit normal ?

Points négatifs : Euh…

La pluie elle-même n’a pas causé de désagrément. Ces bottes oscillant entre sport et tourisme sont dépourvues de membrane, et n’ont pourtant pas rendu la main sous l’averse. De là à tailler 900 bornes en conditions hivernales sans broncher, il y a un pas que je ne franchirais pas. Mais elle vous sauvera certainement de la drache que vous prendrez en sortant du boulot. Contrepartie : elles se révèlent assez peu respirantes, donc en plein été, la doublure 3D qui assure un minimum de circulation d’air avouera certainement ses limites.

Protection9
Confort9
Ergonomie8
Aspects pratiques8
Finition10

Notre avis : Le meilleur des deux mondes

Confortable, rassurantes et bien pensées, les bottes Dainese Nexus confirment leur ADN aussi sportif que routier, et semblent tirer le meilleur des deux mondes. Elles sauront donc faire apprécier leurs qualités quand vous vous rendrez au boulot à moto comme lors de vos balades gaz en grand, voire lors de sorties sur piste tant qu'elles restent occasionnelles.
8.8
Tags Sportive

Partagez cet article

gplus-profile-picture

Loïc

Rédacteur et testeur pour Motoblouz, je suis l'extra-terrestre qui attend impatiemment la pluie pour mettre à l'épreuve l'étanchéité d'une veste ou d'une paire de gants... Fan inconditionnel de routes à virages, la moto est pour moi un moyen d'évasion comme un moyen de transport.

Echangez avec notre communauté !

Aucun commentaire

Ajoutez le votre

Loading Facebook Comments ...