Essai bottes femme Gaerne Black Rose Gore-Tex


Depuis l’obtention de mon permis moto en 2013, j’ai parcouru pas mal de kilomètres et j’ai découvert pas mal de pays… Mais tout cela, sans avoir de réelles chaussures faites pour la moto. Je portais uniquement mes bottes fétiches, type Dr. Martens, pour le style et le confort… tout en me disant que c’était « suffisant » ! Mais suite à un accident et à la traversée de plusieurs tempêtes tropicales, j’ai pris conscience de leur manque de protection.
J’enfile donc mes premières vraies bottes de motarde, des Gaerne Black Rose Goretex, et c’est parti pour plusieurs semaines de tests quotidiens !

Des « petites » bottes très confortables !

Mon premier critère de sélection pour l’achat d’une paire de bottes est le confort, au moment de l’enfilage et sur la durée.

Après quelques minutes seulement à mes pieds, j’étais heureuse de constater que les recommandations présentes sur le site de Motoblouz étaient exactes ! Les internautes indiquaient en effet que pour les personnes aux « pieds forts », il était préférable d’opter pour la pointure au-dessus. Je chausse du 33 (oui, je suis un petit gabarit jusqu’au bout des pieds !) et je porte généralement du 35, en raison de mon pied large et fort. J’ai donc commandé du 36, et la pointure est idéale. En plus, elles s’enfilent facilement grâce à un soufflet élastique à l’arrière et à une grande ouverture. La chaussure est relativement large, et épouse parfaitement la forme de mon pied ce qui procure un réel confort et un bon maintien.

Toutefois, à plus long terme, l’avant de mon pied gauche semblait être un peu à l’étroit… J’ai donc retiré le semelle, comme je le fais habituellement, et je me sens aujourd’hui comme dans des chaussons – la protection en plus, bien sûr !

Il est aussi très facile de les fermer grâce à un élastique qui se trouve tout le long du zip. J’ai même suffisamment d’espace pour rentrer mon pantalon à l’intérieur de mes bottes, un petit plus lorsqu’il fait froid ou qu’il pleut.

La souplesse de la chaussure assure un bon confort de marche pour les courtes et les moyennes distances. Par contre, pour ce qui est des plus longues balades, j’aurais tendance à vous conseiller de prendre avec vous une bonne paire de chaussures en plus ! La botte est en effet relativement rigide malgré son articulation à la cheville : elle risquerait d’être gênante après quelques dizaines de minutes de marche.

Les Gaerne Black Rose Goretex,
de bonnes finitions autant techniques qu’esthétiques

Pour les petits gabarits d’1m57 comme moi, et pour tous les motards en règle générale, une fois sur la moto : chaque détail compte.

A l’arrêt, tout d’abord, malgré la finesse apparente de la semelle, les bottes sont rehaussées. Elles bénéficient d’un léger talon qui est très pratique lorsqu’on peine à toucher par terre ! J’ai également testé les semelles en caoutchouc antidérapantes sur des hydrocarbures, dans des mélanges de boue et sur des amas de feuilles… Et je n’ai jamais glissé.

Une fois lancée, le cuir flex accordéon ainsi que la finesse de la botte à l’avant sont très appréciables, et facilitent le passage des vitesses.

Enfin, pour ce qui est des finitions esthétiques et techniques, ces chaussures italiennes restent simples mais avec une attention portée aux détails. On retrouve en effet quelques motifs discrets sur l’élastique latéral, de bonnes coutures intérieures ainsi qu’un renfort au niveau du sélecteur.

Le confort et la féminité des Gaerne Black Rose Goretex m’ont étonnée. Dernier aspect, et non des moindres, à tester : la protection.

Une protection limitée : un bon maintien mais des renforts trop souples

Les Gaerne Black Rose Goretex ont, pour moi, la taille idéale d’un point de vue confort et protection. Elles sont à la fois suffisamment basses pour pouvoir porter des genouillères et suffisamment hautes pour protéger une bonne partie du tibia. A la différence des bottines, ces bottes permettent un meilleur maintien et une meilleure protection. Les zones les plus exposées lors d’une chute ou d’un accident ont ainsi plus de chance d’être épargnées.

Le cuir pleine fleur, qui garantit la résistance à l’abrasion et au frottement, s’ajoute à la rigidité de la chaussure et aux différents renforts présents au niveau du tibia, de la malléole et des orteils. Tout ceci permet une réelle protection au niveau des éventuels points impacts, sans alourdir la chaussure pour autant.

J’ai toutefois été surprise par la souplesse des renforts, et notamment ceux au tibia. Je peux facilement les plier d’une seule main. Dans l’hypothèse d’une collision frontale, un renfort plus rigide serait pour moi préférable. L’esthétique et la volonté de conserver une chaussure légère et féminine semblent avoir pris le dessus sur la protection…

Des bottes idéales quelle que soit la météo !

Rien de pire que de rouler en ayant froid ou les pieds mouillés ! Quelle que soit la météo, je prends ma moto pour me rendre au travail, faire mes courses et voir mes proches. Je n’ai pas de voiture. La résistance de mon équipement aux intempéries est donc primordiale.

J’ai eu l’occasion de tester les Gaerne Black Rose Goretex lors de différents trajets, de 10 à 300 km aller-retour. En ville, à la campagne, par temps de pluie, et avec des températures allant de +2°C à +16°C.

C’était la première fois que je roulais avec de si faibles températures (et oui, jusqu’à il y a un mois, je conduisais uniquement dans des pays chauds !), et je n’ai même pas ressenti le froid. Enfin non, à vrai dire, lors des premières utilisations j’avais toujours froid au pied gauche. En fait, c’est la même chose que pour les chaussures de ski : elles doivent maintenir le pied sans être trop serrées. J’ai alors enlevé ma semelle pour libérer un peu d’espace… et mes pieds sont maintenant bien au chaud même par 2°C.

J’ai même roulé sous des averses en continu, pendant près de 3 heures… Mais grâce à la fermeture en zip, sa doublure et la membrane en GORE-TEX® étanche sur 19 cm, je n’ai pas ressenti la moindre humidité !

Facilité d'enfilage8
Confort9
Protection7
Finition 7.5
Etanchéité9
Moi qui étais sceptique quant à l’utilité des bottes de moto, qui ne les trouvais pas particulièrement jolies, et qui suis relativement difficile à chausser, je suis conquise ! Ces bottes Gaerne Black Rose Goretex sont l’accessoire indispensable sur une moto. Elles sont faciles à enfiler, maintiennent et protègent les articulations sensibles, tout en restant féminines et confortables. Une protection plus rigide au niveau des renforts serait un plus.
8.1

Partagez cet article

facebook-profile-picture

Laura

Passionnée de moto depuis l’adolescence, c’est à Sydney que j’ai réalisé mon rêve de passer mon permis et acheter ma première moto. Une semaine plus tard j’étais déjà sur les routes à la découverte de ce magnifique pays ! Début 2016, mon amie Audrey et moi-même décidions de rentrer en France au guidon de nos petites Honda VTR 250 et parcourir ainsi 22 pays. Nous avons malheureusement dû écourter le road trip en raison d’un accident de la circulation, mais ce n’est que partie remise, je compte bien repartir à l’aventure dès que possible !

Echangez avec notre communauté !

1 commentaire(s)

Ajoutez le votre
  1. Chloé S. 2 décembre, 2016 at 12:16 Répondre

    Super article, très intéressant à lire !
    J’ai personnellement des bottes TCX BOOTS LADY CLASSIC WATERPROOF que j’adore. Très confortables, elles tiennent très bien au chaud & le talon est un vrai plus quand on est plutôt petite.

    Je suis très impatiente de lire d’autres articles de Laura, notamment si elle a des conseils pour les premières fois en roadtrip !

Ajouter un nouveau commentaire

Loading Facebook Comments ...