Essai casque moto Dexter Furka


Et si vous deviez essayer un casque comme le Dexter Furka, comment feriez-vous ? Nous avons longuement étudié la question et nous nous sommes dit que le plus cohérent était de lui faire subir les contraintes du quotidien : visibilité, confort, acoustique, conditions climatiques variés… Rien de tel qu’un essai en situation réelle !

7 000 km de tests en un mois, pas moins !

Nous voilà donc partis pour un roadtrip à travers l’Europe. 7 000 kilomètres et 8 heures de motos par jour pendant un mois, entre routes et chemins !

Afin d’avoir deux avis objectifs sur le casque, nous avons choisi de porter tous deux un casque identique. Mais quel heaume choisir ? Nous avions besoin d’un casque polyvalent, confortable jour et nuit, aéré, modulable. Et aussi qui ne plombe pas trop notre budget !

Le Dexter Furka, une bonne option pour sa polyvalence

Le casque Dexter Furka nous est donc apparu comme une évidence ! La polyvalence de ce casque nous à séduit. En particulier la possibilité de pouvoir retirer la mentonnière très facilement grâce à ses deux boutons situés au dessus de celle-ci, le tout en conservant un casque homologué (le Furka est double homologation, c’est à dire utilisable en tant que jet et intégral). Tout simplement super pratique au quotidien !

La mentonnière du Furka garantit une protection optimale et reste à bonne distance de votre visage, ce qui permet de loger facilement le micro d’un intercom (type intercom Dexter D-1). Le cache-nez remplit parfaitement son rôle et vous évitera de sniffer les moustiques de fin de journée !
Cependant, en mode jet, nous avons constaté des sifflement importants provenant des trous de fixation de la mentonnière.

L’intérieur, bien fini et confortable dans la durée

La coque en polycarbonate du Dexter Furka est bien finie. Le déflecteur d’air, les ventilations ainsi que les grilles d’aération confèrent à ce casque un look soigné.

Au premier coup d’œil, les mousses intérieures sont de qualité. Le bas des mousse en simili-cuir piqueté à l’arrière du casque Dexter Furka apporte un look sympathique. On regrettera néanmoins l’aspect visuel par endroits, en particulier l’avant des mousses de joues, qui restent imposantes et peu pratiques au nettoyage (après des centaines de bestioles dégommées en version jet).

L’intérieur reste très confortable et robuste après un mois d’utilisation quotidienne et intensive. Il ne laisse paraître aucune faiblesse, ni tassement des mousses. Les mousses sont démontables et lavables facilement. Pratique après avoir sué comme un cochon dans les pierriers ou les rivières pour sortir la moto.

La boucle micrométrique du Dexter Furka est intuitive elle permet d’ajuster aux mieux le serrage, d’attacher et détacher facilement le casque.

Le champ de vision, gros plus du Furka !

Le champ de vision de ce Furka est tout simplement au top. On ne peut pas faire plus large ! Une fois porté le champ de vision est optimal.

L’utilisation de l’écran se fait sans à-coup ni point dur. Les crans d’ouverture sont bien positionnés et permettent de laisser circuler un filet d’air agréable. Son démontage s’effectue facilement à l’aide d’une pièce ou d’une clé en dévissant les vis latérales en aluminium. L’écran est équipé d’un emplacement pour système antibuée Pinlock, mais celui-ci étant plus petit que la visière, il perturbe légèrement le champ de vision.

Dans ce domaine, au bout d’un mois d’utilisation, nous avons noté une petite faiblesse au niveau du perçage des ergots de fixation Pinlock : des petites fissures commencent à apparaître.

La manipulation de l’écran solaire est pratique, il recouvre totalement le champ de vision et ne gêne pas grâce à l’échancrure nasale. Les crans de verrouillage sont efficace mais un peu durs.Le démontage de l’écran solaire est à déconseillé !

La casquette solaire est un des atouts du Dexter Furka, elle ne génère pas de bruit ni de résistance aux vent grâce à son aérodynamisme bien pensé. On l’aurait préféré réglable et un ou deux centimètres plus large mais cela reste en concordance avec le positionnement de gamme de ce casque.

Poids3.5
Ergonomie4
Confort intérieur4.25
Ventilation3.75
Silence3.5
Finition4

Notre avis : Protéger et servir confortablement !

En gardant à l'esprit que le Dexter Furka est un modèle entrée de gamme, ce casque double homologation remplit plus qu'honorablement sa mission : protéger et servir confortablement ! Avec un champ de vision monumental, sa modularité et un confort durable, il se montre en effet très agréable au quotidien. Reste quelques détails de finition et des sifflements en mode jet.
3.85

Partagez cet article

facebook-profile-picture

Christophe Lli

Motard passionné, mécanicien et technicien curieux, je ne voyage jamais sans mon pote Thibaut ! Ensemble, nous cherchons à découvrir différents lieux à accessibilité limitée, de la mer à la montagne, en passant par les chemins, afin de partager ces expériences. Nos machines ? Des motos polyvalentes sur base de trails personnalisés et revisités par nos soins en Scrambler.