10 conseils pour passer son permis moto facilement


Idéalement, le plateau d'entraînement ne doit pas être trop loin ni trop encombré

Vous passez le permis moto ? Mettez toutes les chances de votre côté en suivant ces dix règles d’or pour être au top le jour de l’examen ! Voici nos conseils :

1 – Prévoyez du temps pour suivre les cours… et pour réviser !

Un permis moto est une vraie formation, et non une simple formalité. Outre votre motivation, cette épreuve réclamera du temps, à consacrer aussi bien aux cours à la moto-école qu’à votre travail personnel. Prévoyez suffisamment de créneaux horaires dans votre semaine pour arriver à vos fins !

2 – Apprenez les questions orales dès le début de la formation

Les fiches apportent beaucoup d’informations indispensables pour comprendre – entre autres – les réactions de votre moto. Il est donc plus qu’utile de les apprendre dès le début de la formation, en particulier les fiches n°6, 11 et 12. Cet effort vous permettra d’être tout de suite plus à l’aise sur le plateau. Enfin, l’apprentissage des douze fiches pour l’interrogation orale demande du travail qu’il ne faut pas sous-estimer.

3 – Ne laissez jamais le doute s’insinuer en vous

Pendant l’apprentissage de la conduite et notamment au début de la formation, il n’y a rien d’étonnant à ce que vous vous posiez beaucoup de questions. Les fiches répondront à une bonne partie d’entres elles. Et pour les autres, vous pourrez compter sur votre moniteur, qui est là pour éclaircir tout point qui vous semble obscur. Au moindre doute, adressez-vous à lui pour éviter les contresens !

4 – Équipez-vous bien dès le début !

L’équipement est obligatoire le jour de l’examen du permis. N’attendez pas : dès le début de votre formation, investissez dans un équipement de qualité. Casque moto, blouson avec ses renforts, gants certifiés, chaussures ou bottes, voilà ce qu’il vous faudra porter pour rouler dans la plus grande sécurité, et ce dès les premières leçons ! Les probabilités de chute à petite vitesse sont en effet plus importantes à cette période. Sans oublier que le bon équipement demande quelques heures de « rodage » pour offrir une bonne sensibilité des commandes au fil des heures de pratiques.

5 – En circulation, sachez garder les distances de sécurité

L’erreur la plus courante chez les candidats en cours de circulation, c’est sans conteste de coller les autres véhicules, surtout les autres motos-école. En tenant une bonne distance de sécurité, vous serez apte à gérer ce qui se passe devant vous et à mieux vous insérer dans la circulation.

6 – Stoppez-vous du bon pied !

En début d’apprentissage, les élèves se focalisent généralement sur le franchissement ou non d’un feu tricolore, sans prendre en compte leur arrêt. Le risque, c’est d’empiéter sur toute la voie de circulation, ce qui surprend les automobilistes. Mettez systématiquement le pied à terre côté trottoir et non du côté des voitures pour éviter les bobos.

7 – Prenez garde à tout ce qui brille sur la route

Méfiez de tout ce qui brille sur la route, spécialement dans les virages et les ronds-points ! C’est en effet l’une des spécificités de la conduite d’un deux-roues motorisé par rapport à celle d’une automobile : le risque de glisse avec, à la clé, une possible perte de contrôle… Bref, évitez les zones brillantes (généralement des taches de gas-oil). Mais prêtez aussi attention aux plaques d’égout et aux bandes blanches, surtout sous la pluie. Un simple sac en plastique représente même un danger !

8 – Entraînez-vous à vous comporter en bon passager

Savoir être un bon passager fait partie de la formation à la conduite moto. Dès le début faites en sorte de vous rapprocher du conducteur, de suivre ses mouvements et de bien vous tenir. Vous prendrez rapidement confiance.

9 – Prenez du recul sur vos leçons et veillez à ne pas vous décourager

Après chaque leçon, procédez à un petit débriefing en identifiant vos points d’amélioration et ceux pour lesquels il reste du travail à faire. En réfléchissant posément à la solution à mettre en place pour remédier à ces dernier, vous progresserez globalement plus rapidement. Tous les candidats se découragent à un moment ou à un autre. Gardez alors en mémoire qu’une bonne leçon est généralement suivie d’une autre moins reluisante. En toute logique, vous progresserez par paliers.

10 – Dédramatisez le permis moto !

Ne laissez pas la motivation se transformer en pression ! Le stress est votre pire ennemi devant l’inspecteur. Oubliez les supposés pièges qui n’existent pas, n’écoutez pas tous les ragots des plateaux et des centres d’examen. Concentrez-vous plutôt sur les informations communiquées par votre moniteur et tout ira bien 😉

Partagez cet article

facebook-profile-picture

Permis Pratique

Permis Pratique est le portail pratique du permis de conduire et de tous les conducteurs pour obtenir, conserver et renouveler tous les permis auto et moto. Vous y trouverez des conseils pour réussir le permis, les fiches moto, des vidéos de démonstration, etc.

Echangez avec notre communauté !

Aucun commentaire

Ajoutez le votre

Loading Facebook Comments ...