Essai casque routier-sportif Scorpion Exo-710 Air


S’il existe des catalogues de plus en plus fournis en termes d’équipement, le plaisir à l’idée d’enfiler un nouveau casque est toujours le même ! Le casque est LA marque d’identité du motard même quand il est descendu de sa monture, mais surtout l’accessoire de sécurité incontournable, dont le choix est souvent cornélien entre protection/look/budget. Grâce à #EnjoyTheRide, je vais vous faire le topo du très alléchant Scorpion Exo-710 Air.

Disponible à un tarif contenu, le Scorpion Exo-710 Air affiche des caractéristiques qui ne m’ont pas laissée insensible, à savoir :

  • La boucle double D, que je considère être le summum en matière de maintien, sécurité et ergonomie. C’est le système utilisé sur piste et en compétition et ce n’est pas pour rien !
  • Le « AirFit », que Scorpion développe depuis plusieurs années à présent et qui permet d’obtenir un maintien parfait par le gonflage des joues via une pompe placée dans la mentonnière. À l’image d’une certaine marque de chaussures dans les années 80, l’idée d’intégrer cela dans un casque est très pertinente vu les différences de morphologie de chacun.
  • L’intérieur démontable, qui est un vrai plus pour l’hygiène, le nettoyage, et le remplacement en cas de besoin pour prolonger sa durée de vie.
  • Le système d’extraction rapide des joues en cas d’accident. Même si on préfère ne jamais avoir à s’en servir, cette innovation vous garantit de ne pas accentuer les éventuels traumatismes de la colonne. Est-ce une option dont vous pourriez vous passer ?
  • Le poids, annoncé à 1250 grammes (+/-50) en taille S et XS : il fait partie des poids plume!

À l’ouverture de la box

Une fois en mains, je me rends compte que l’argument de poids n’est pas usurpé, j’ai vérifié l’Exo-710 Air à 1345 grammes (avec le Pinlock). Le package est complet, j’y ai retrouvé une housse, les autocollants réfléchissants obligatoires, 2 vis de rechange « au cas où » pour le système de fermeture de l’écran, et la notice d’instructions. D’origine le casque dispose d’une bavette anti-remous et d’un déflecteur au niveau du nez, ce sont des accessoires certes mais qui sont un vrai plus à l’usage pour casser le flux d’air. La qualité de fabrication n’est pas en reste, pour un casque de ce tarif je dois dire que Scorpion a réussi à proposer une finition qui met une claque aux premiers modèles de la gamme.

La qualité de la déco’ est vraiment mise en avant, le vernis ne semble pas être au rabais et craindre les premiers gravillons, les couleurs flashent bien et ne donnent pas cette impression d’être des stickers bas de gamme posés par hasard. Pour un casque routier, il affiche indéniablement un look racing qui en fera chavirer plus d’un ! Le développement de l’Exo 2000 en Grand Prix avec Hector Barbera, Alvaro Bautista ou encore notre français Alexis Masbou n’y est pas pour rien.

Le Scorpion Exo-710 Air sous toutes les coutures

À l’enfilage, je note que le côté léger du casque est vraiment agréable, ayant l’habitude des casques un peu plus lourds, j’apprécie réellement cette différence. La douceur des mousses est surprenante, en bien. Bien que l’aspect ne soit pas du velours ou de l’alcantara, on enfile un chausson qui vient bien épouser le visage. Cerise sur le gâteau, il ne reste qu’à actionner le « Airfit » pour avoir « votre » espace de sécurité personnel.

La manipulation de l’écran est aisée et intuitive, pas besoin d’outils ou de réglages pour le changer en cas de besoin. Ce dernier est plus souple que les écrans d’autres marques que j’ai pu manipuler, il est également plus fin. C’est la partie qui peut surprendre, voire décevoir. La pose du Pinlock (fourni en version incolore) est facile, sa forme garantit de conserver un bon champ de vision.

Mise en conditions

Tout cela est fort prometteur, mais au roulage ça donne quoi ?

En usage urbain, je peux confirmer que le champ de vision du Scorpion Exo-710 Air est bon, latéralement parlant, les contrôles des angles morts se font bien et aucune gêne ne se fait ressentir. Et il en est de même en vertical quand on s’échappe de la ville pour des sections plus viroleuses et rapides qui nécessitent de se coucher sur le réservoir.

Avec la vitesse on commence à profiter des ventilations, dans tous les sens du terme : ça rafraîchit bien, mais le casque devient un peu bruyant. La manipulation des systèmes d’ouverture se fait facilement avec les gants, on trouve les arêtes plastiques sans problèmes pour les manipuler « en aveugle ». Le système de ventilation efficace couplé au Pinlock garantit une bonne évacuation de la buée. Je n’ai pas encore pu le tester dans des conditions extrêmement humides pour en tester la limite, mais je n’ai pas eu y penser et donc m’en plaindre.

Côté aérodynamisme, en restant sur route je n’ai pas eu à le pousser dans ses derniers retranchements, mais le plaquage avec la vitesse reste homogène, et la pression de l’air ne semble pas vous arracher la tête lors des accélérations.

Bien que classé parmi les casques routiers, de par son poids et ses caractéristiques, je verrai bien le Scorpion Exo-710 Air en « routier sportif » tant son inspiration de l’Exo-2000 est marquée ! Il sera également apte à assurer vos premières sorties piste si le cœur vous en dit. Assurément, cet intégral propose un rapport prix/prestation excellent pour qui aurait un budget contenu, tout en proposant des décos attractives pour vous différencier ou vous accorder au mieux avec votre monture.

Poids8.5
Ergonomie9
Confort intérieur8
Ventilation8
Silence6.5
Finition7

Mon avis : Le juste ratio prix/prestation

Le motard au budget contenu à la recherche d'un casque routier-sportif sera comblé. L'ergonomie obtenue grâce au Airfit est un véritable plus, et pour ne rien gâcher, le Scorpion Exo-710 Air affiche un look résolument agressif dans cette gamme de prix !
7.8

Partagez cet article

gplus-profile-picture

Marie

Passionnée de moto depuis ma plus tendre enfance, j’ai longtemps écumé les routes avant de dédier mon énergie à la piste et à la compétition. Résidant aujourd’hui en Auvergne, je profite de cette région riche en routes viroleuses et à proximité de plusieurs circuits pour vivre ma passion pleinement et la partager au gré des rencontres.

Echangez avec notre communauté !

Aucun commentaire

Ajoutez le votre

Loading Facebook Comments ...